Les bons choix pour la construction de sa maison

18/01/2013 à 08:31 - Immobilier - Par - Réagir

Les bons choix pour la construction de sa maison
Les bons choix pour la construction de sa maison

Partager l'actualité Commenter l'actualité Commenter l'actualité

Suivre toute l'actualité immobilière.

Acheter un terrain pour construire une maison est une étape longue qui peut décourager certaines personnes dans la réalisation de leur projet. Mais si la mise en place des processus d'acquisition est si exigeante, c'est pour garantir la sécurité et la fiabilité du terrain qui portera la construction.

Il est indispensable de tenir compte des éléments qui permettent de mener à bien le projet et l'achat de terrain pour éviter les mauvaises surprises quelques années plus tard.

Les références pour la réalisation d'un projet de construction passent en premier lieu par le choix du terrain à acheter. Une fois les critères bien définis (priorités de cadre de vie, besoins, mode de vie,...), le projet de construction est élaboré en tenant compte des avantages et des inconvénients du terrain acheté. En effet, il faut garder à l'esprit que le projet doit être pensé en fonction du terrain et non l'inverse. Car il sera toujours possible d'adapter le projet tandis qu'un terrain acheté, et non constructible à la vente, ne peut que difficilement être modifié, entraînant des frais conséquents pour le propriétaire.

Ainsi, pour faire un choix qui déterminera le terrain, il faut savoir :

  • Qu'un terrain à vendre dans un lotissement, permettant d'ache est un terrain prêt à la construction. Ce choix facilite et garantie une construction en bonne et due forme puisque le terrain est vendu après réalisation d'une étude de sol et en tenant compte des règles d'urbanisme locales. En quelques sortes, acheter un terrain dans un lotissement c'est garantir l'achat du terrain « clé en main » n'attendant plus que la construction de la maison.
  • A l'inverse, acheter un terrain auprès d'un particulier ne garantit pas la viabilité du projet. Il faut aussi faire les démarches auprès de la mairie pour consulter le Plan Local d'Urbanisme (PLU) et délimiter le terrain constructible auprès d'un expert géomètre. Une fois le plan du terrain établi, il faut évaluer, si celui-ci n'est pas fait, le prix de vente du terrain. Un notaire ou un agent immobilier peut faire cette évaluation et accompagne l'acheteur dans son acquisition.

Il faut également penser au coût de raccordement aux réseaux d'assainissement (eaux, gaz, eaux usagées,...) et surtout s'assurer de la possibilité de raccordement du terrain à vendre, sachant que ces coûts sont assez conséquents. Il faudra compter environ :

  • 450¤ pour l'étude pédologique.
  • 3 700¤ à 7 500¤, selon le type de sol et le choix d'installation, pour le traitement.

Contre 1 500¤ pour celui d'un terrain prêt à construire.

Il faut également savoir que la valeur du terrain est évaluée par les professionnels cités ci-dessus, et celle-ci varie selon l'emplacement, l'environnement ou encore la région dans laquelle le terrain à vendre est localisé.

Tous ces éléments permettent de faire une expertise approfondie et donne à réfléchir quant à l'achat du terrain.

Vos réactions

Immobilier - Les bons choix pour la construction de sa maison

Noter cet article :

Soyez le premier à donner votre avis.

Ajouter un commentaire

Immobilier - Les bons choix pour la construction de sa maison

Les commentaires sont fermés pour cette article.

Consulter toutes les actualités

Partagez
cette
page