Les courtiers confirment la hausse des taux de crédit immobilier

29/07/2013 à 16:19 - Crédit immobilier - Par - Réagir

Les courtiers confirment la hausse des taux de crédit
Les courtiers confirment la hausse des taux de crédit immobilier

Partager l'actualité Commenter l'actualité Commenter l'actualité

Suivre toute l'actualité immobilière.

Ils s'y étaient habitués, ils devront désormais se faire une raison. N'en déplaise aux candidats à l'achat immobilier, selon les dernières observations des courtiers, la baisse des taux semble en effet avoir bel et bien cédé sa place au profit d'une remontée certes progressive mais apparemment inexorable.

Plus d'un an et demi après son apparition, le mouvement baissier qui a affecté mois après mois les taux de crédit jusqu'à les porter à des niveaux historiquement bas semble avoir véritablement pris fin. Les futurs emprunteurs devront aujourd'hui réapprendre à vivre avec des taux orientés à la hausse. C'est en tout cas le constat que l'on peut dresser en observant les dernières publications des courtiers.

A l'occasion de son Palmarès des taux de crédit immobilier (classement des plus grandes villes françaises établi en fonction des taux qui y sont pratiqués et du pouvoir d'achat des emprunteurs), Meilleur taux soulignait ainsi que «  les meilleurs taux négociés ont augmenté dans 5 villes sur 10 ». De son côté, Emprunt is évoque pour sa part une hausse générale perceptible qu'elle que soit la durée du prêt et affectant l'ensemble des régions.

Pas de quoi paniquer pour les candidats à l'emprunt, ils devraient encore pouvoir profiter de conditions très avantageuses au cours des semaines voire des mois à venir. En effet, si l'on en croit la directrice des études économiques de meilleur taux, Sandrine Allonier, « la demande limitée devrait conduire les banques à ne remonter leurs taux que très progressivement et continuer à accorder des décotes importantes pour les bons profils ».

Le son de cloche se veut également rassurant du côté d'Emprunts pour qui la stabilité affichée récemment par les OAT devrait alimenter un maintien des taux à des niveaux comparables à ceux que nous constatons actuellement. Selon Maël Bernier, « les barèmes bancaires vont rester stables dans le courant de l'Eté » et les meilleurs dossiers devraient ainsi continuer à profiter de taux « inférieurs à 3% pour les durées égales ou inférieures à 20 ans ».

Vos réactions

commentaire(s)

Consulter toutes les actualités

Partagez
cette
page