Les députés reviennent sur le gel des aides au logement

31/10/2013 à 10:41 - Immobilier - Par - Réagir

Les députés reviennent sur le gel des aides au logement
Les députés reviennent sur le gel des aides au logement

Partager l'actualité Commenter l'actualité Commenter l'actualité

Suivre toute l'actualité immobilière.

Le mois dernier, une annonce du gouvernement soulevait une vague d'indignation de la part des associations de défense des consommateurs. Dans le cadre du Budget 2014, ce dernier entendait en effet geler la revalorisation annuelle des différentes aides au logement. Une décision sur laquelle sont revenus les députés ce mercredi 30 octobre.

Les aides au logement que sont les APL, ALS et allocation de logement familiale (versée par la sécurité sociale) seront-elles oui ou non revalorisées en 2014 ? Si l'annonce gouvernementale d'un gel de ces allocations a fait craindre le pire à de nombreux ménages modestes, il semblerait que cette mesure destinée à renflouer les caisses de l'Etat soit en passe d'être remise en question. Se penchant actuellement sur le volet dépenses du Budget 2014, les députés ont en effet adopté deux amendements visant à rétablir la revalorisation de ces aides.

Déposé par le député socialiste Daniel Goldberg, le premier amendement adopté hier rétablit donc une revalorisation déterminée à partir de l'évolution des loyers. Une réhabilitation qui ne devrait toutefois que faiblement peser sur les caisses de l'Etat puisque, si le gouvernement tablait pour son budget prévisionnel sur un IRL (indice de référence des loyers) en hausse de 1,13%, la progression moindre constatée au troisième trimestre (+0,90%) réduit d'autant le coût global des différentes aides au logement.

Partant du principe qu'un ajustement du financement de ces aides pourrait permettre à l'Etat de réduire sa facture tout en préservant le coup de pouce qu'elles offrent aux ménages les plus modestes, le député PS Christophe Caresche a également proposé que soient passées en revue "les réformes envisageables pour améliorer l'efficacité sociale des trois aides personnelles au logement à enveloppe budgétaire constante". Cet amendement ayant lui aussi obtenu l'aval de l'Assemblée, un rapport sur la question pourrait donc être remis d'ici à la fin du mois d'août.

Si les bénéficiaires des APL, ALS et autres aides au logement peuvent se réjouir d'un tel revirement de situation, ils devront toutefois patienter jusqu'au 8 novembre prochain pour voir ces deux amendements être définitivement adoptés.

Vos réactions

commentaire(s)

Consulter toutes les actualités

Partagez
cette
page