L'immobilier de luxe parisien est aujourd'hui une affaire d'étrangers

22/06/2011 à 11:50 - Immobilier - Par - Réagir

Les étrangers se ruent sur l'immobilier de luxe
L'immobilier de luxe parisien est aujourd'hui une affaire d'étrangers

Partager l'actualité Commenter l'actualité Commenter l'actualité

Suivre toute l'actualité immobilière.

En matière d'immobilier, le luxe parisien est une affaire d'étrangers. Point de relent nationaliste dans cette affirmation, seulement une constatation dressée hier par Charles-Marie Jottras, le président du conseil en immobilier Daniel Féau.

Si le marché traditionnel pâtit actuellement de l'envolée des prix de l'immobilier, il n'en va pas de même pour le secteur du luxe qui affiche une santé exceptionnelle. Pour Sotheby's International Realty France, avec près de 90 transactions menées à bien sur l'ensemble du territoire, l'immobilier de prestige a enregistré une progression annuelle de 26% en terme de ventes. Concernant le marché du luxe parisien, le cabinet de conseil en immobilier Daniel Féau observe quant à lui un volume de ventes bondissant de 21% en 2010 et de 52% depuis le début de l'année 2011.

De l'avis de son président, Charles-Marie Jottras, l'immobilier de prestige parisien « bascule dans les mains des étrangers ». A l'occasion d'une conférence de presse donnée ce mardi 21 juin 2011, ce dernier a en effet déclaré qu' « actuellement 85% des acquéreurs de biens parisiens supérieurs à 10 millions d'euros et 50% de ceux compris entre quatre et 10 millions sont étrangers ».

Si les prix affichés à Paris par l'immobilier de luxe n'est désormais plus à la portée des portefeuilles français, ils font en revanche le bonheur des investisseurs étrangers qui voient leur part sur l'ensemble des transactions passer de 6 à 8%. Russes et Britanniques manifestent depuis plusieurs années maintenant un engouement marqué pour la capitale française mais sont cette année rejoints par les Chinois. La Chine enregistre en effet, toujours selon Charles-Marie Jottras, une « multiplication colossale » de nouveaux millionnaires friands d'immobilier.

Le président du cabinet Daniel Féau se veut toutefois rassurant et estime que l'immobilier très haut de gamme parisien n'a aucune raison de redouter une éventuelle bulle spéculative, le volume de biens disponibles étant en effet trop faible, « notamment parce qu'il n'y a pas de construction neuve dans ce segment de marché ou de transformation de bureaux en appartements ».

Quant aux logements de prestige inférieurs à 4 millions d'euros, le nombre important de mises sur le marché (les vendeurs souhaitant profiter de l'envolée des prix) devrait, à en croire le cabinet, générer une certaine « stabilisation des prix ».

Vos réactions

Immobilier - L'immobilier de luxe parisien est aujourd'hui une affaire d'étrangers

Noter cet article :

Soyez le premier à donner votre avis.

Ajouter un commentaire

Immobilier - L'immobilier de luxe parisien est aujourd'hui une affaire d'étrangers

Les commentaires sont fermés pour cette article.

Consulter toutes les actualités

Partagez
cette
page