Assurance crédit immobilier : les français ne connaissent pas la loi Lagarde

07/07/2011 à 12:03 - Assurance de crédit immobilier - Par - Réagir

Les français ne connaissent pas la loi Lagarde
Assurance crédit immobilier : les français ne connaissent pas la loi Lagarde

Partager l'actualité Commenter l'actualité Commenter l'actualité

Suivre toute l'actualité immobilière.

Dix mois après l'entrée en vigueur de la loi Lagarde réformant l'assurance de prêt immobilier, un sondage IFOP réalisé pour la MACIF dresse un constat peu réjouissant : une large majorité des français ignorent en effet encore qu'ils peuvent réduire le coût de leur crédit en contractant cette assurance ailleurs qu'auprès de leur établissement prêteur.

Au cours du mois de juin dernier, quelques 961 français de 18 ans et plus se sont prêtés au jeu du sondage. Interrogés sur l'assurance emprunteur et plus précisément sur la loi Lagarde, 60% d'entre eux ont avoué ne pas savoir que cette réforme leur offre désormais la possibilité de « plus facilement choisir leur assurance de prêt immobilier en dehors de la banque où ils souscrivent leur crédit immobilier ».

Grâce à la loi Lagarde (entrée en application en septembre 2010), l'emprunteur dispose d'une liberté accrue en matière d'assurance prêt immobilier. S'il était autrefois quasiment indispensable de souscrire l'offre de sa banque pour pouvoir espérer se voir accorder un crédit, l'emprunteur peut aujourd'hui choisir son assurance auprès d'un professionnel indépendant à condition toutefois que celle-ci présente un niveau de garantie au moins équivalent à l'assurance proposée par la banque. Appelée également « délégation d'assurance », cette pratique représente un levier d'action indéniable pour les emprunteurs souhaitant réduire le coût global de leur crédit. Selon les conclusions de l'enquête, la délégation d'assurance resterait encore largement méconnue et « près de 50 % des propriétaires ou des non propriétaires ayant l'intention d'acheter ne comparent toujours pas les offres d'assurance de prêt immobilier avant d'en souscrire une ».

Toujours selon l'étude commandée par la MACIF, 47% des propriétaires avouent ne pas savoir précisément quelle place occupe l'assurance emprunteur dans le coût total de leur prêt immobilier. Autre point sur lequel un défaut d'information apparaît flagrant, la possibilité de résilier son assurance en cours de prêt pour en choisir une plus adaptée à son profil est une pratique dont seul 33 % des propriétaires déclarent avoir connaissance.

Pour la MACIF, ce manque d'information concernant la loi Lagarde expliquerait ainsi qu'une grande majorité des candidats au crédit n'envisagent pas d'autres solutions que de souscrire leur assurance de prêt immobilier auprès de leur banque.

Vos réactions

Assurance de crédit immobilier - Assurance crédit immobilier : les français ne connaissent pas la loi Lagarde

Noter cet article :

3 2

Par DROUOT -

62 ANS, MALADIE LONGUE DUREE, TRAITEMENT INTEGRAL GARANTI CAR FONCTIONNAIRE DE L'EDUCATION NATIONALE ;

PRENEZ VOUS LE RISQUE D'ASSURER UN PRÊT DE 61000¤?
MERCI DE REPONDRE PAR MAIL

Lire la suite

Par jocger -

Est-ce normal que ma banque prêteur me prend des frais de délégation d'assurance ?? 150 Euros

Lire la suite

Ajouter un commentaire

Assurance de crédit immobilier - Assurance crédit immobilier : les français ne connaissent pas la loi Lagarde

Les commentaires sont fermés pour cette article.

Consulter toutes les actualités

Partagez
cette
page