Le rêve de devenir propriétaire s'envole pour un français sur deux

29/03/2011 à 11:29 - Crédit immobilier - Par - Réagir

Les français ne se voient plus propriétaires
Le rêve de devenir propriétaire s'envole pour un français sur deux

Partager l'actualité Commenter l'actualité Commenter l'actualité

Suivre toute l'actualité immobilière.

Si être locataire constitue pour certains un choix de vie mûrement réfléchi, d'autres en revanche se sont rabattus sur une location à défaut de pouvoir accéder à la propriété. Pour une grande majorité d'entre eux, occuper une location n'est en effet pas une fin en soi et doit nécessairement déboucher, à plus ou moins long terme, sur l'achat d'une résidence principale. C'est en tout cas ce que l'on pensait jusqu'à la publication, ce matin, d'un sondage Ipsos réalisé pour le réseau d'agences immobilières Orpi.

Menée entre les 3 et 10 mars dernier auprès d'un panel représentatif de 1.021 personnes âgées de plus de 18 ans, l'enquête publiée ce mardi 29 mars par Le Parisien met plus que jamais en évidence le pessimisme des locataires en matière de projet immobilier. Selon ce sondage Ipsos, 47% des locataires auraient ainsi définitivement renoncé à accéder à la propriété. Interrogé sur l'âge auquel il comptait devenir propriétaire, près d'un sondé sur deux aurait ainsi répondu « jamais ». Pour Bernard Cadeau, président du réseau Orpi, « c'est la grande surprise de cette enquête. Face à la hausse des prix et à la dégradation de la situation économique, les Français sont très pessimistes ».

Si ce dernier déclarait récemment qu'une remontée soutenue des taux de prêt immobilier pouvait à terme conduire à un blocage de la hausse des prix, c'est pourtant bel et bien cette même hausse des prix de l'immobilier qui pèse en premier lieu sur le moral des locataires. Pour 83% d'entre eux, le niveau de prix actuel constitue en effet le principal frein à leurs velléités d'achat.

Outre des prix jugés trop élevés, les personnes interrogées ont également placé le crédit immobilier au centre de leurs préoccupations. Si 54% d'entre eux redoutent de s'endetter sur une longue durée, ils sont aussi 45% à considérer comme délicates les conditions d'obtention d'un crédit. Pour ces derniers, le recours à un courtier et la réalisation d'une simulation de prêt immobilier> en ligne

Sans se vouloir alarmiste, l'enquête réalisée pour le réseau Orpi ne semble proposer que deux alternatives aux candidats à l'achat pour 2011 : des prix de l'immobilier stabilisés par des taux de crédit élevés ou des taux d'emprunt plus faibles alimentant la hausse des prix. De là à prédire un avenir bien terne pour ces français qui se rêvaient déjà propriétaires, il n'y a qu'un pas…

Vos réactions

Crédit immobilier - Le rêve de devenir propriétaire s'envole pour un français sur deux

Noter cet article :

3 3

Par pat -

La propriété n'est qu'une illusion: le locataire ne paie que la taxe d'habitation, alors que le propriétaire a en plus:
- la taxe foncière.
- les frais d'entretien
- les mises aux éternelles
nouvelles normes inventées par l'administration.
-les frais de gestion de copropriété.
- les risques d'expropriation.
Alors si vous êtes heureux locataires, restez y.

Lire la suite

Par ubu -

ce n'est pas un français sur deux
c'est un locataire sur deux

(car il y a déjà un français sur deux qui est propriétaire)

Lire la suite

Par freelance jobs -

Cette interdiction est cruel et injuste. Je proteste!

Lire la suite

Ajouter un commentaire

Crédit immobilier - Le rêve de devenir propriétaire s'envole pour un français sur deux

Les commentaires sont fermés pour cette article.

Consulter toutes les actualités

Partagez
cette
page