Les grandes lignes de la réforme du Logement

29/04/2013 à 09:28 - Immobilier - Par - Réagir

Les grandes lignes de la réforme du Logement
Les grandes lignes de la réforme du Logement

Partager l'actualité Commenter l'actualité Commenter l'actualité

Suivre toute l'actualité immobilière.

Cette semaine à venir s'annonce cruciale pour la ministre du Logement. C'est en effet ce jeudi 2 mai que Cécile Duflot présentera en Conseil des ministres sa grande loi sur le Logement et l'Urbanisme. Un projet de réforme qui s'inscrit dans le cadre de l'engagement du candidat Hollande de construire quelques 500.000 logements supplémentaires chaque année et dont voici les grandes lignes.

Sans avoir véritablement su s'imposer comme l'un des principaux thèmes de la campagne électorale, la résolution de la crise immobilière nécessite néanmoins une action gouvernementale concrète que le candidat François Hollande avait alors esquissée dans son engagement numéro 22. En promettant pour l'ensemble de son quinquennat la construction de près de 2,5 millions de logements (soit 500.000 chaque année), François Hollande entendait apporter une réponse claire à un manque de logements qui pèse à la fois sur le marché (en alimentant la hausse des prix) et les français (qui ont de plus en plus de mal à se loger). Dans cette optique, Cécile Duflot présentera jeudi, en Conseil des ministres, toute une série de mesures dont nous connaissons d'ores et déjà les principaux points.

Pour la ministre du Logement, relancer la construction pourrait se traduire par ces mots : réduire l'étalement urbain. Cécile Duflot devrait en effet proposer de “densifier” les secteurs géographiques particulièrement tendus (Sud-Est, Ile-de-France, Savoie, etc.) en favorisant la transformation de bureaux vacants en habitations mais également en permettant l'élévation des immeubles existants. Si des proches de la ministre précisent qu' “il ne s'agit pas de construire des tours, mais de rajouter quelques étages”, Cécile Duflot reprend ici l'une des propositions de son prédécesseur Benoist Apparu. Le 20 janvier 2011, l'ancien ministre du logement présentait déjà l'élévation des immeubles existants comme l'une des solutions au manque de foncier. “On a des solutions possibles qui doivent être très innovantes.[…] On a des marges de manoeuvre, il faut juste inventer des choses et réformer l'urbanisme français”, avait-il alors déclaré au micro d'Europe1.

S'il s'agit là des deux principales mesures qu'elle présentera cette semaine, la ministre devrait également évoquer la suppression du nombre maximal de pavillons sur une surface donnée (depuis 2003, les maires peuvent limiter la construction sur certaines zones), la réduction du nombre de places de parking à une par logement (au lieu de 3 dans certaines communes) ou encore le classement automatique en zone naturelle des terrains “à bâtir” qui n'auraient fait l'objet d'aucune construction depuis plus de 10 ans.

Vos réactions

Immobilier - Les grandes lignes de la réforme du Logement

Noter cet article :

5 2

Par MB -

l'idée de rehausser les immeubles existants de " quelques étages", ne me semble pas trés réaliste, et semble ignorer les problèmes de portance des fondations, dont le dimensionnement est souvent ignoré dans les constructions un peu anciennes !, Quant à diminuer le nombre de parkings par appartement, cela implique un encombrement encore plus considérable ( là ou cela est possible) des espaces publics.

Lire la suite

Par Immophile -

Encore des personnes pleines de lumieres qui ont du reflechir longtemps...

Pourquoi s'ecraser dans les villes vers le ciel et augmenter les risques alors qu'il y a tellement de place en France !?? Nous ne sommes pas le Luxembourg tout de meme !
Etaler les logements impliquerait certes des contraintes, mais ameliorerait bien plus la vie des citoyens; cela offrirait de vrais espaces a vivre et corrects, baisserait les prix de l'immo, creerait de l'amenagement du territoire, produirait des chantiers, augmenterai le pouvoir d'achat, aiderai a la consommation, ramenerait ecoles et services hors agglomeration, etc.
...mais violerait les coupes budgetaires inhumaines, ca c'est sur !

Sortir des idées médusantes du fond des vieux placards est vraiment consternant et arriéré. Qui sont ces gens que l'on paie a l'inefficacité ???

Lire la suite

Ajouter un commentaire

Immobilier - Les grandes lignes de la réforme du Logement

Les commentaires sont fermés pour cette article.

Consulter toutes les actualités

Partagez
cette
page