Les logements neufs se vendent de nouveau

05/09/2013 à 09:10 - Immobilier - Par - Réagir

Les logements neufs se vendent de nouveau
Les logements neufs se vendent de nouveau

Partager l'actualité Commenter l'actualité Commenter l'actualité

Suivre toute l'actualité immobilière.

Les derniers résultats communiqués par la Fédération des promoteurs immobiliers (FPI) en matière de ventes de logements neufs sont-ils l'arbre qui cache la forêt ? Si les chiffres dévoilés pour le deuxième trimestre 2013 sont certes encourageants, ils ne doivent toutefois pas occulter les difficultés que connaît actuellement ce secteur de l'immobilier.

Malmenés par les derniers chiffres de la construction rendus publics en début de semaine par le ministère du Logement, les acteurs de l'immobilier neuf pourront sans doute retrouver un semblant de sourire à la lecture des résultats fournis par la FPI. La Fédération des promoteurs immobiliers fait en effet état d'une progression de 10,4% des ventes de logements neufs enregistrée au cours du 2ème trimestre 2013. Un sursaut qui, s'il intervient après deux années d'une baisse ininterrompue, permet à la fédération de présenter un bilan semestriel positif à +4,1% (au regard des résultats obtenus au 1er semestre 2012).

S'ils apparaissent satisfaisants, de tels chiffres ne sont cependant pas de nature à rassurer pleinement le président de la FPI. Ne pouvant qu'espérer « qu'il ne s'agira pas là d'un « accident de parcours » et que la tendance va se confirmer », François Payelle reste en effet conscient de la situation extrêmement délicate dans laquelle se trouve le marché du neuf.

Progressant en variation trimestrielle, les résultats communiqués pour ce deuxième trimestre 2013 affichent ainsi une évolution largement négative par rapport à la même période les années précédentes (-14,6% par rapport au 2ème trimestre 2011 et -26,1% par rapport à 2010).

Concernant les prix, la fédération relève des destins contrastés entre province et Ile-de-France. Si cette dernière enregistre une sensible baisse du prix de l'immobilier neuf (passant ainsi de 4700 euros le mètre carré à 4510 euros), sur le reste du territoire la stabilisation semble être de mise (à 3661 euros le mètre carré).

Vos réactions

commentaire(s)

Consulter toutes les actualités

Partagez
cette
page