Les loyers baissent pour la première fois depuis des années

03/06/2015 à 17:27 - Immobilier - Par - Réagir

Les loyers baissent pour la première fois depuis des années
Les loyers baissent pour la première fois depuis des années

Partager l'actualité Commenter l'actualité Commenter l'actualité

Suivre toute l'actualité immobilière.

Les locataires n'avaient plus vu ça depuis au moins 17 ans. Selon le dernier Observatoire Clameur, les loyers s'affichent en effet à la baisse dans bon nombre de grandes villes françaises.

Une baisse des loyers historique

Décidément, cette année 2015 réserve bien des surprises en matière d'immobilier. Si certaines peuvent ne pas être du goût des particuliers (à l'instar de la sensible hausse des prix enregistrée récemment), d'autres leur sont bien plus agréables. C'est le cas des loyers qui, depuis le début de l'année, affichent une orientation que l'on pourrait aisément qualifier d'historique. En effet, dans son Observatoire des loyers publié le 1er juin, l'association Clameur (Connaître les Loyers et Analyser les Marchés sur les Espaces Urbains et Ruraux) souligne que ceux-ci se sont repliés de -1,5% depuis janvier. Si cette correction peut sembler relativement faible, elle n'en demeure pas moins exceptionnelle puisqu'il s'agit de la seule et unique baisse de loyer recensée par l'association depuis sa création en 1998. « Les loyers de marché reculent et cela est inhabituel au printemps, plus familier de la remontée que de l'accélération de la baisse des valeurs locatives : et le recul est rapide, à un rythme que CLAMEUR n'avait jamais observé à cette période de l'année », précise à ce sujet l'économiste Michel Mouillart.

Baisse des loyers : bonne ou mauvaise nouvelle ?

Si dans le détail les loyers des petites surfaces se replient de façon plus marquée que ceux des logements plus grands (-2,5% pour les studios, -1,9% pour les deux pièces, -0,8% pour les trois pièces), la satisfaction des locataires au regard de cette orientation baissière pourrait bien n'être que de courte durée. En effet, si l'on en croit l'étude, la diminution de loyer serait non seulement due au faible nombre de propriétaires entreprenant des travaux d'amélioration de leur logement (seulement 12,9% en 2015 contre 25,7% en 2013) mais également au temps de plus en plus long que ces derniers prennent avant de remettre leur bien sur le marché après le départ d'un locataire. A ce propos, l'Observatoire que « la durée de la vacance locative qui s'était déjà accrue de 10 % entre 2008 et 2011 a encore augmenté depuis pour s'établir à son plus haut niveau depuis 1998 (+ 29.9 % depuis 2008) ».

Ancien secrétaire général de la Fnaim, Henry Buzy-Cazaux se met à la place des propriétaires-bailleurs et explique que ceux-ci peuvent, dans une certaine mesure, se réjouir de cette contraction des loyers. « Le locataire qui paie un loyer qui est à sa portée entretient lui-même beaucoup mieux son logement. Lorsque les loyers sont beaucoup trop chers, il n'y a pas seulement des impayés, il y a aussi des dégradations ».

Vos réactions

commentaire(s)

Consulter toutes les actualités

Partagez
cette
page