Les prix baissent dans l'immobilier ancien

03/10/2013 à 10:30 - Immobilier - Par - Réagir

Les prix baissent dans l'immobilier ancien
Les prix baissent dans l'immobilier ancien

Partager l'actualité Commenter l'actualité Commenter l'actualité

Suivre toute l'actualité immobilière.

Dans une étude publiée ce mardi 2 octobre et recensant les données enregistrées par l'ensemble de ses 500 agences immobilières, le réseau Guy Hoquet observe la nouvelle baisse affichée par les prix des logements anciens au cours du troisième trimestre 2013.

S'il faut en croire le réseau d'agences immobilières Guy Hoquet (filiale de Nexity), les prix de l'immobilier ancien auraient régressé en moyenne de -0,9% au cours de la période couvrant les mois de juin à septembre. Sans être particulièrement remarquable, cette baisse vient toutefois alimenter encore un peu plus le repli constaté sur un an. Lors des douze derniers mois, le réseau fait ainsi état d'un recul des prix de mise en vente avoisinant les -2%.

Une fois encore, la baisse annoncée ici ne représente qu'une moyenne et cache une réalité des plus disparates. Selon les régions observées, les prix de l'ancien semblent en effet faire le grand écart, passant de hausses plus ou moins soutenues (+0,77% à Paris par rapport au troisième trimestre 2012, +3,58% en Aquitaine, +6,04% en Franche-Comté) à des chutes conséquentes (-10,43% pour le Limousin et -18,2% pour la Bourgogne).

Sur le front du logement neuf, Nexity constate une inversion de tendance. Après avoir fait état de trois semestres consécutifs orientés à la baisse, le prix de l'immobilier neuf est donc reparti à la hausse lors de ce 1er semestre 2013. Dans le détail, le neuf enregistre une progression de +3% par rapport au premier semestre 2012, établissant son prix moyen à 224.500 euros.

Si certains professionnels du secteur évoquent l'impossibilité pour bon nombre de primo-accédants de se faire une place sur le marché, Nexity ne semble pas partager cette vision et souligne que " la part des primo-accédants parmi les clients particuliers continue d'augmenter pour s'établir au point haut de 40,1 % (+ 5,3 points par rapport au 1er semestre 2012 et + 10,3 points par rapport au 1er semestre 2011) ".

Vos réactions

commentaire(s)

Consulter toutes les actualités

Partagez
cette
page