Les prix de l'immobilier pourraient s'effondrer ces prochaines années

03/05/2012 à 16:31 - Immobilier - Par - Réagir

Les prix de l'immobilier pourraient s'effondrer
Les prix de l'immobilier pourraient s'effondrer ces prochaines années

Partager l'actualité Commenter l'actualité Commenter l'actualité

Suivre toute l'actualité immobilière.

Tous les experts s'accordent sur le fait que les prix de l'immobilier vont baisser. En revanche, ils ne sont pas tous d'accord sur l'intensité de ce recul.

Les prix de l'immobilier pourraient chuter de près de 40% en 10 ans ! Le cabinet PrimeView, spécialisé dans la recherche économique et financière, n'y va pas avec le dos de la cuillère. Pour ce cabinet, le marché français va sérieusement souffrir de la crise immobilière. Selon leur dernière étude, les prix vont baisser de 30 à 40% dans les 5 à 10 prochaines années. Des chiffres qui n'ont pas de quoi rassurer les investisseurs qui achètent aujourd'hui en espérant faire une jolie plus-value dans 10 ans. Ils peuvent néanmoins redonner le sourire aux primo-accédant qui désespéraient de devenir propriétaire un jour.

Si PrimeView fait preuve d'un tel pessimisme c'est parce que selon lui, la bulle immobilière est en train de se dégonfler. Les stratégistes de PrimeView soutiennent depuis longtemps que la forte augmentation des prix de l'immobilier (+161% depuis 1998) allait engendrer la formation d'une bulle. Cette bulle immobilière a notamment été alimentée par des mesures de soutiens telles que les diverses aides à l'investissement locatif (Besson, Robien, Scellier), lesquelles auraient nettement incité les professionnels à gonfler les prix. Elle a également été nourrie par les mesures à destination des primo-accédants comme le PTZ (Prêt à taux Zéro), devenu depuis 2011 le PTZ+ et qui se montre de moins en moins efficace aujourd'hui. Ces aides gouvernementales, pour bon nombre d'entre elles supprimées ou en passe de l'être, ne permettant plus de soutenir le marché, la bulle se dégonfle. Pour PrimeView, le marché est donc en train de se retourner et glisse vers « une correction forte, durable et généralisée ».

L'agence de notation Standard & Poor's s'accorde quant à elle sur une baisse des prix de l'immobilier relativement plus modérée. S&P estime ainsi que les prix vont chuter de 15% d'ici 2013. Cette baisse des prix s'explique surtout par la régression du pouvoir d'achat des ménages à laquelle s'associe un raccourcissement de la durée d'emprunt.

Le Crédit Agricole, de son côté, ne prévoit pas de baisse aussi spectaculaire que celle de PrimeView. La banque parle d'un ralentissement du marché illustré par un recul de l'ordre de 12% dans l'ancien d'ici 2013. Pour le Crédit Agricole c'est le contexte économique morose et un niveau des prix trop élevé qui conduira à cette légère correction du marché.

Une chose est sûre, les prix ont commencé à baisser en ce début d'année 2012 et ce, même en région parisienne. Selon les notaires, ceux-ci auraient ainsi diminué de 0,3% entre décembre 2011 et février 2012.

Vos réactions

Immobilier - Les prix de l'immobilier pourraient s'effondrer ces prochaines années

Noter cet article :

4 2

Par oui mais encore -

Oui, et il parait que le prix des endives va baisser de 90% dans 250 ans, marre des prévisions, statistiques ... on verra quand on y sera

Lire la suite

Par helios -

Il y a une erreur dans cet article : "Si PrimeView fait preuve d'un tel pessimisme....."
Ce n'est pas du pessimisme, c'est de l'optimisme. Enquoi une baisse des prix est-elle une mauvaise chose ?

Lire la suite

Ajouter un commentaire

Immobilier - Les prix de l'immobilier pourraient s'effondrer ces prochaines années

Les commentaires sont fermés pour cette article.

Consulter toutes les actualités

Partagez
cette
page