Les prix progressent aussi entre particuliers

07/11/2013 à 10:03 - Immobilier - Par - Réagir

Les prix progressent aussi entre particuliers
Les prix progressent aussi entre particuliers

Partager l'actualité Commenter l'actualité Commenter l'actualité

Suivre toute l'actualité immobilière.

Comme chaque mois, le groupe PAP (de Particulier à Particulier) vient de publier son indice destiné à renseigner les candidats à l'achat de l'évolution des prix du marché immobilier entre particuliers. Un indice qui, pour le mois d'octobre 2013, révèle une sensible progression des prix.

Acheter un bien immobilier sans passer par une agence peut certes avoir quelques avantages mais ne vous permettra pas pour autant d'échapper à la hausse des prix constatée depuis peu. Telle est en effet la principale information transmise par le groupe PAP dans son dernier indice des prix. Le site spécialisé dans les transactions entre particuliers note en effet la légère remontée opérée par les prix de l'immobilier ancien au cours du mois écoulé. Ces derniers auraient ainsi progressé de +0,65% pour les appartements et de +0,06% pour les maisons.

S'il faut en croire de particulier à particulier, cette nouvelle hausse mensuelle vient confirmer une tendance de fond observée depuis plusieurs mois maintenant. Concrètement, sur la seule période couvrant les mois d'août à octobre, les appartements ont vu leurs prix évoluer de +1,65%. Moins marquée, la hausse affectant les maisons s'avère toutefois bien réelle en s'établissant sur cette même période à +1,09%. Une telle différence de traitement peu également être observée en variation annuelle puisque si le prix des appartements progresse sur un an de +2,13%, celui des maisons cède pour sa part -0,40%.

S'ils ont pu constater une orientation haussière des prix, les candidats à l'achat ne peuvent pas en dire autant de leur marge de négociation. En recensant l'écart affiché entre le prix communiqué sur une annonce (prix de mise en vente) et le prix réel de la transaction, PAP note que cette marge n'a globalement pas évoluée d'un mois sur l'autre. Dans le détail, un particulier souhaitant acheter un appartement a ainsi pu profiter d'une réduction de prix de l'ordre de 4,80%. Une marge qui s'établit en moyenne à 5,14% en ce qui concerne les maisons.

Le constat est le même s'agissant des délais de transaction qui semblent s'être stabilisés depuis plusieurs mois déjà. En octobre, huit semaines étaient ainsi nécessaires avant qu'un logement collectif trouve preneur. Un délai porté à onze semaines pour les maisons.

Vos réactions

commentaire(s)

Consulter toutes les actualités

Partagez
cette
page