Les promoteurs immobiliers veulent réformer le PTZ Plus en 2012

17/10/2011 à 10:32 - Crédit immobilier - Par - Réagir

Les promoteurs veulent réformer le PTZ+ en 2012
Les promoteurs immobiliers veulent réformer le PTZ Plus en 2012

Partager l'actualité Commenter l'actualité Commenter l'actualité

Suivre toute l'actualité immobilière.

Les futurs acheteurs d'un logement ancien pourront-ils encore bénéficier du prêt à taux zéro Plus (PTZ+) ? Sans encore être à l'ordre du jour, la question est toutefois posée par la Fédération des promoteurs immobiliers (FPI) qui vient de rédiger toute une série de propositions de loi destinées aux candidats à l'élection présidentielle de 2012.

Si les primo-accédants achetant un bien immobilier ancien ne nécessitant pas de travaux de rénovation peuvent actuellement bénéficier du prêt à taux zéro Plus (PTZ+), ils pourraient prochainement se voir privés de cette solution de financement. Selon la Fédération des promoteurs immobiliers (FPI), le recours au PTZ+ pour ce type d'acquisitions serait en effet l'un des principaux vecteurs de la hausse des prix observée pour l'immobilier ancien. Une hausse que la fédération estime à 141% sur les dix dernières années, les revenus ne progressant dans le même temps que de 43% (source Insee).

De l'avis de la FPI, une suppression du PTZ+ pour les logements anciens sans rénovation permettrait de dégager une économie substantielle de 1,3 milliards d'euros que le gouvernement pourrait alors allouer à la construction de nouveaux biens. Outre un effet pervers constaté sur les prix de l'immobilier, la fédération justifie cette volonté de réduire le champ d'action du PTZ+ par l'évolution des habitudes en matière d'habitat. Tablant sur un manque de logement en France évalué entre 500.000 et 1,2 millions, son président, Marc Pigeon, note ainsi que « bientôt cinq générations vont avoir besoin de se loger en même temps avec une ou deux générations seulement sous le même toit, à la différence des siècles précédents où trois générations vivaient simultanément et cohabitaient dans le logement ».

Appelant le futur Président de la République, quel qu'il soit, à réformer le prêt à taux zéro Plus dès 2012, les promoteurs proposent également de consacrer une part des économies ainsi réalisées (900 millions sur les 1,3 milliards d'euros) au développement de la TVA à 5,5% pour chaque premier achat d'un logement neuf effectué par un acquéreur au revenu modeste (dans une zone géographique concernée par la loi SRU sur le logement social). Le reste des économies (400 millions) pourrait quant à lui être affecté à la rénovation du parc immobilier. Le gouvernement pourrait par exemple proposer un PTZ+ aux propriétaires de logements anciens souhaitant procéder à des travaux de rénovation énergétique.

Vos réactions

Crédit immobilier - Les promoteurs immobiliers veulent réformer le PTZ Plus en 2012

Noter cet article :

Soyez le premier à donner votre avis.

Ajouter un commentaire

Crédit immobilier - Les promoteurs immobiliers veulent réformer le PTZ Plus en 2012

Les commentaires sont fermés pour cette article.

Consulter toutes les actualités

Partagez
cette
page