Les taux de crédit immobilier s'envolent durablement

03/02/2011 à 09:08 - Crédit immobilier - Par - Réagir

Les taux de crédit immobilier s'envolent durablement
Les taux de crédit immobilier s'envolent durablement

Partager l'actualité Commenter l'actualité Commenter l'actualité

Suivre toute l'actualité immobilière.

Faut-il s'attendre à une nouvelle ère de hausse des taux de crédit immobilier ? En dévoilant son dernier baromètre mensuel, le courtier en ligne observe l'envolée des taux et prédit un avenir bien terne pour les futurs emprunteurs.

Restée muette au cours de ces deux dernières années, la hausse des taux de prêt immobilier a refait surface fin 2010 et semble aujourd'hui animée d'un souffle retrouvé. Dans son dernier baromètre, dresse un constat qui n'a décidément rien d'encourageant pour les candidats à l'achat : en l'espace de trois mois, le coût moyen du crédit immobilier a progressé de 13%, trois petits mois qui auront donc suffit à effacer une année de baisse ininterrompue (entre octobre 2009 et octobre 2010, une baisse du même ordre avait en effet été enregistrée). Pour la porte-parole du courtier, Maël Bernier, il s'agit bien là de « la fin de l'état de grâce ».

Une hausse historique

Conjuguée à la remontée des taux de l'OAT (indicateur servant d'étalon aux taux pratiqués par les banques), les inquiétudes (légitimes ?) portant sur la dette des pays européens poussent donc les taux de crédit à la hausse. En moyenne, un crédit immobilier sur 15 ans se négociait fin janvier à un taux de 3,80%. Quant au prêt immobilier sur 20 ans, l'emprunt le plus prisé des français, son taux moyen s'élève désormais à 4,00% (contre 3,55% en octobre dernier).

« Non seulement les taux ont arrêté de baisser, mais la hausse est extrêmement forte », souligne Geoffroy Bragadir, fondateur et directeur, en observant une progression de 0,45% sur les deux derniers mois. « C'est une hausse historique qui pourrait se poursuivre car les taux de prêt immobilier sont indexés sur l'OAT », précise-t-il.

1 acheteur sur 5 ne sera bientôt plus solvable

Une question se pose alors, avec des crédits immobiliers plus chers, les acheteurs seront-ils toujours au rendez-vous ? Rien n'est moins sûr puisque le courtier estime à 1% la revalorisation des taux attendue pour les prochains mois. Portant le taux moyen de crédit à 4,5% en juin 2011, une telle hausse associée à des prix de l'immobilier également en progression pourrait bien siffler la fin de la partie pour près de 20% des projets immobiliers. « Déjà amorcée, cette remontée va fortement peser sur la solvabilité des ménages et plus encore si elle s'accompagne d'une hausse des prix, notamment dans les zones où l'offre est toujours très inférieure à la demande », note Maël Bernier.

N'en déplaise aux éventuels emprunteurs, si meilleur taux estime que l'apport du nouveau prêt à taux zéro Plus est à même de compenser cette hausse franche des taux d'emprunt, pour le courtier en revanche « le pire des scénarios est malheureusement le plus probable ». Un scénario dont les acteurs principaux seraient le rebond persistant des taux de crédit et une hausse des prix de l'immobilier avoisinant les 5%.

Vos réactions

Crédit immobilier - Les taux de crédit immobilier s'envolent durablement

Noter cet article :

3 1

Par UFFA92 -

Je crois plutôt que les "experts" sont inquiets pour l'inévitable baisse des prix qui va arriver. Avec moins d'acheteurs potentiels ils affirment que les prix vont augmenter quand même ! Bel exemple de désinformation, le marché de l'immobilier ne saurait échapper à la loi de l'offre et de la demande, même si le nouveau PTZ vient "soutenir" un marché dont les prix sont devenus délirants.

Lire la suite

Ajouter un commentaire

Crédit immobilier - Les taux de crédit immobilier s'envolent durablement

Les commentaires sont fermés pour cette article.

Consulter toutes les actualités

Partagez
cette
page