Immobilier : les ventes de logements neufs n'en finissent plus de chuter

03/08/2012 à 10:42 - Immobilier - Par - Réagir

Les ventes de logements neufs poursuivent leur chute
Immobilier : les ventes de logements neufs n'en finissent plus de chuter

Partager l'actualité Commenter l'actualité Commenter l'actualité

Suivre toute l'actualité immobilière.

Les promoteurs et professionnels de la construction pensaient avoir touché au cours des trois premiers mois de l'année, c'était sans compter sur un deuxième trimestre dont les résultats témoignent d'un effondrement grandissant en matière de ventes de logements neufs.

Enregistrant une chute du nombre de ventes de -25% sur le premier trimestre 2012, les promoteurs immobiliers n'imaginaient sans doute pas voir la situation se dégrader encore un peu plus au fil des mois. S'ils n'entretenaient pas de véritable espoir de reprise sur le court terme, les professionnels de la construction ne s'attendaient toutefois pas aux chiffres dévoilés récemment par leur fédération.

Le volume de ventes aux particuliers s'est en effet effondré de -29% au cours de ce deuxième trimestre. Selon la FPI (Fédération des Promoteurs Immobiliers), seuls 27.079 logements neuf se seraient écoulés sur les six premiers mois de l'année, soit un repli de -27% par rapport à la même période en 2011.

Si l'attentisme des acquéreurs potentiels et la diminution des aides financières qui leur sont accordées (symbolisée par la réforme du Prêt à taux zéro Plus) ont effectivement fait reculer le nombre de ventes en accession à la propriété (entre -8% et -9% par rapport au premier semestre 2011), le rabotage du dispositif de défiscalisation Scellier semble toutefois devoir constituer la raison principale des mauvais chiffres annoncés ici. En effet, si la baisse des ventes en accession à la propriété apparaît dommageable, elle n'est rien comparée à celle enregistrée en matière d'investissement locatif. Selon la FPI, ce secteur d'activité accuserait ainsi un repli de près de -49% sur le deuxième trimestre 2012 (-45% sur le premier semestre).

Sans véritablement surprendre une profession qui s'est « préparée à affronter les difficultés économiques auxquelles le secteur du logement est confronté » en réduisant de 16% le volume de mises en vente afin de minimiser « le risque de stock », ces résultats viennent toutefois alimenter encore un peu plus le pessimisme ambiant. Ne tablant désormais plus que sur un total de 75.000 logements neufs vendus en 2012 (contre 103.000 en 2011), la Fédération estime que ce chiffre pourrait être revu à la baisse si les annulations d'opérations venaient à se multiplier au deuxième semestre.

Vos réactions

Immobilier - Immobilier : les ventes de logements neufs n'en finissent plus de chuter

Noter cet article :

2 3

Par stevens -

vivement la purge dans l'immobilier français, que tous les dispositifs, privilèges, ...soient supprimés ; pour une fois vive le libéralisme qui respecte la vérité des prix.

Lire la suite

Par isamouton -

bonjour comment savoir les régions en forte baisse ou les régions stable merci

Lire la suite

Par louis -

En France les prix sont montés jusqu'au ciel, il doivent baisser
d'environ 30%, cela ne devrait pas être trop difficile pour nos professionnel de l'immo, ils ont engrangés 450Mds en 11ans, même s'ils doivent faire rentrer un peu d'argent de paradis fiscaux...
PRIX du m² dans le NEUF en 2011:
• 1. France : 3 790 euros/m² (+6,2 % par rapport à 2010)
• 2. Royaume-Uni : 3 025 euros/m² (+2,5 %)
• 3. Italie : 2 792 euros/m² (-1,8 %)
• 4. Pays-Bas : 2 090 euros/m² (+0,2 %)
• 5. Belgique : 2 027 euros/m² (+3,1 %)
• 6. Danemark : 1 997 euros/m² (-0,6 %)
• 7. Autriche : 1 890 euros/m² (+3,1 %)
• 8. Espagne : 1 740 euros/m² (-5,6 %)
• 9. Allemagne : 1 290 euros/m² (+4 %)
• 10. République tchèque : 1 226 euros/m² (+1,6 %)
• 11. Pologne : 1 152 euros/m² (-1,2 %)
• 12. Hongrie : 784 euros/m² (-23 %)
*Etude conduite simultanément en Autriche, en Belgique, en République Tchèque, au Danemark, en France, en Allemagne, en Hongrie, en Italie, aux Pays-Bas, en Pologne, en Espagne et au Royaume-Uni. Les analyses ont été effectuées à partir des données de marché disponibles dans chacun des pays, provenant en partie pour la France, de l’Insee, de l’OCDE, du Conseil supérieur du notariat, de la Chambre de Notaires de Paris, et du Conseil Général de l’environnement et du Développement Durable

Lire la suite

Ajouter un commentaire

Immobilier - Immobilier : les ventes de logements neufs n'en finissent plus de chuter

Les commentaires sont fermés pour cette article.

Consulter toutes les actualités

Partagez
cette
page