Location : Noël fait grimper les prix

04/12/2015 à 12:25 - Immobilier - Par - Réagir

Location : Noël fait grimper les prix
Location : Noël fait grimper les prix

Partager l'actualité Commenter l'actualité Commenter l'actualité

Suivre toute l'actualité immobilière.

En matière d'immobilier, la période de Noël ne rime pas nécessairement avec cadeaux. Selon une récente enquête, certains propriétaires-bailleurs n'hésiteraient pas à gonfler leurs loyers durant les fêtes.

Marché de Noël oblige, les loyers flambent

C'est à Montbéliard que France Bleu est allée mener sa petite enquête. Une ville qui ne fait d'ordinaire pas la une de l'actualité mais qui, en cette période de Noël, pourrait bien défrayer la chronique. La raison de cette soudaine médiatisation est à chercher du côté des locations de la ville et plus précisément de leurs propriétaires. En effet, si l'on en croit France Bleu, ces derniers profiteraient du marché de Noël qui y est organisé pour gonfler exagérément les prix de leurs locations. L'évènement attire bien évidemment bon nombre de touristes de passage mais c'est surtout les centaines d'exposants (contraints de loger sur place durant toute cette période) que ces propriétaires semblent convoiter.

Location : des tarifs plus que doublés

Afin d'illustrer la folie immobilière qui s'est emparée de la ville, les auteurs de l'enquête n'ont eu qu'à isoler une annonce parmi tant d'autres. Celle-ci stipule que, si le logement est habituellement loué 400 euros par mois, son loyer grimpe en revanche à 1000 euros lors du marché de Noël. Interrogé par la radio, l'un de ces exposants (venu avec femme et enfants) ne peut que faire part de son amertume au regard des 700 euros de loyer qu'il devra débourser pour l'occasion. « On a un petit lieu, une petite kitchenette, une petite pièce commune où on dort et où on mange dans le même endroit. Pour un mois c'est un petit peu difficile », explique-t-il.

Les locataires n'ont visiblement pas le choix

Mais la vision des propriétaires est toute autre. Selon eux, les exposants feraient même une bonne affaire en louant un logement à de tels tarifs. « Si un exposant va à l'hôtel pendant le mois du marché de Noël, faut voir ce qu'il paye mais à mon avis ce sera bien plus cher », souligne ainsi un bailleur avant d'ajouter : « de toute façon on est dans les prix pour le marché de Noël ».

  • Actualité sur le même sujet - Paris : 42% des loyers sont illégaux
  • Vos réactions

    commentaire(s)

    Consulter toutes les actualités

    Partagez
    cette
    page