Ministres et patrimoine : le grand déballage !

09/04/2013 à 11:35 - Immobilier - Par - Réagir

Ministres et patrimoine : le grand déballage !
Ministres et patrimoine : le grand déballage !

Partager l'actualité Commenter l'actualité Commenter l'actualité

Suivre toute l'actualité immobilière.

Une position ministérielle rime-t-elle nécessairement avec vie de château ? Si l'on se doute que tel n'est pas toujours le cas, l'affaire Cahuzac continue toutefois d'ébranler la classe politique, faisant souffler sur elle un vent de transparence relativement nouveau.

Dans le cadre d'un projet de loi sur la moralisation de la classe politique, chaque élu devrait ainsi être amené, à plus ou moins courts termes, à faire preuve d'une conscience morale accrue, notamment en ce qui concerne son patrimoine. Souhaitant donner l'exemple, Matignon s'est donc engagé à dévoiler les déclarations de patrimoine des membres du gouvernement au plus tard ce lundi 15 avril 2013. Si certains ministres traîneront sans doute la patte à l'idée de rendre publique l'ensemble de leurs biens (immobiliers ou autres), d'autres en revanche ont d'ores et déjà devancé l'appel.

Le patrimoine de Cécile Duflot (ministre du Logement)

Première tête d'affiche du gouvernement à faire état de sa déclaration, Cécile Duflot peut se prévaloir d'un patrimoine certes confortable mais qui n'a somme toute rien d'extravagant. Si elle n'est pas propriétaire de sa résidence principale, la ministre du Logement possède néanmoins une résidence secondaire. Situé dans les Landes et acquis en indivision en 2009 au prix de 168.000, ce bien immobilier de 150 m² est détenu à 70% par la ministre.

Du côté des placements, Cécile Duflot déclare détenir près de 106.000 euros répartis entre compte courant et produits d'épargnes. En ce qui concerne ces derniers, la ministre du Logement endosse la panoplie du parfait petit épargnant en disposant d'un Livret de Développement Durable (LDD), d'un compte sur livret (CSL), d'un PEL, d'un CEL et d'un Livret A. Enfin, la possession d'une Renault Twingo et d'une 4L apparaît ici anecdotique.

Recensé le 13 juin 2012 dans le cadre d'une déclaration de début de mandat, le patrimoine de Cécile Duflot s'élevait donc à cette date à près de 235.000 euros.

Le patrimoine de Pascal Canfin (ministre délégué chargé du Développement)

Second ministre écologiste aux côtés de Cécile Duflot, Pascal Canfin s'est également plié de bon gré à ce jeu de la transparence. Mise en ligne sur le site d'Europe Ecologie les Verts, la déclaration du ministre délégué au Développement fait ainsi état d'un patrimoine s'élevant à un total de 575.000 euros dont la très grande partie (540.000 euros) découle de l'acquisition, en juillet 2012, d'un appartement parisien. Pour le reste, Pascal Canfin déclare disposer de 25.200 euros répartis entre compte courant, Livret A et autres produits d'épargne.

Le patrimoine de Marie-Arlette Carlotti (ministre déléguée aux Personnes handicapées et à l'Exclusion)

Enfin, Marie-Arlette Carlotti se distingue comme étant la première ministre à révéler au grand jour sa déclaration de patrimoine. Entre un appartement de 130 m² à Marseille (270.000 euros), une maison de 120 m² dans l'Hérault (220.000 euros), un appartement de 60 m² en Haute-Corse (75.000 euros), 39 979,89 euros placés sur une assurance vie ou encore 23.000 euros répartis entre compte courant et livrets divers, le patrimoine déclaré par la ministre s'élève à 630.000 euros environ.

Vos réactions

Immobilier - Ministres et patrimoine : le grand déballage !

Noter cet article :

5 6

Par Lola -

Je ne sais pas trop à quoi ce grand déballage va servir. Si on veut cacher des choses, rien de plus simple. En lisant cet article, j'ai un peu le même sentiment que quand je regarde les reportages d'M6 et autres : un peu de curiosité-voyeuriste.

Lire la suite

Par Ronceray -

Ces personnes font déjà une déclaration d'IRPP et éventuellement d'ISF. Ce n'est pas le vrai sujet.
Il reste donc quatre questions à traiter :
- comment le président choisit-il ses ministres, pour arriver à une telle erreur de profil ?
- comment fait-on les contrôles fiscaux ?
- comment va-t-on se décider à lutter contre les paradis fiscaux (facilitateurs de fraude et surtout de blanchiement d'argent parfois très sale) ?
- va-t-on se décider aussi à réajuster les dépenses de l'Etat pour éviter des taux d'impôt confiscatoires, générateurs de fraude

Lire la suite

Par caton -

Le peu que je viens de voir me fait dire que heureusement FRANCOIS HOLLANDE les a nommé ministre ou autre , quand on voit leur déclaration de patrimoine , il aurait presque droit au RSA

Lire la suite

Par Caros -

Mais pourquoi faire ? Cala n'empêchera pas les mensonges des élus. Ce que je déplore le plus c'est que la Gauche reprochait aux élus de droite d'être riche, Or ils le sont tous plus ou moins au moins maintenant il va falloir qu'elle balaie devant sa porte et fiche la paix aux autres et que cesse leur politique avec hypocrisie avec l'argent.

Lire la suite

Par tos -

Si Cahuzac était toujours ministre il aurati déclaré un vélo, une 4L et une maison dans la creuse ?

On nous prend vraiment pour des abrutis

Lire la suite

Par loulouh -

Ce que la droite appelle grand déballage pour voyeuriste, je crains que cela ne révèle pas la réalité. Il y a tellement d'astuces pour ne pas faire apparaitre certains comptes ou placements dans des sociétés, des SCI et autres! La communauté dans le mariage doit bien aussi offrir des opportunités pour échapper à cette déclaration qui nous ferait presque pleurer !

Lire la suite

Ajouter un commentaire

Immobilier - Ministres et patrimoine : le grand déballage !

Les commentaires sont fermés pour cette article.

Consulter toutes les actualités

Partagez
cette
page