Nouvelle baisse pour le crédit à la consommation en avril

26/05/2009 à 00:00 - Crédit immobilier - Par - Réagir

Nouveau recul pour le crédit à la consommation
Nouvelle baisse pour le crédit à la consommation en avril

Partager l'actualité Commenter l'actualité Commenter l'actualité

Suivre toute l'actualité immobilière.

Mis à mal par la crise financière et, par extension, la crise du crédit, victime d'une certaine impopularité aux yeux d'une opinion publique le rendant grandement responsable des cas de surendettement (impopularité véhiculée, à tort ou à raison, par bon nombre d'associations de consommateurs), le crédit à la consommation enregistre un 7ème mois consécutif de baisse.

Révélé ce lundi 25 mai 2009 par l'Association française des sociétés financières (ASF), le crédit à la consommation vient donc de passer un mois d'avril des plus sombres. Si l'ASF observait sur le 1er trimestre 2009 un recul du montant des crédits octroyés de l'ordre de -12,4%, ce repli semble s'être accéléré en avril pour s'établir à -18,7%. Chaque secteur du crédit à la consommation subit plus ou moins brutalement ce ralentissement du montant accordé. Le prêt personnel reste comme souvent le plus affecté avec un repli de -28,6%, suivi de près par un crédit voiture en location avec option d'achat (LOA) accusant une baisse de 26,8%.

Avec une baisse moyenne sur les 4 premiers mois 2009 se portant à -14,1%, l'ASF observe donc que « la stabilisation du rythme de baisse de l'activité autour de -12 % qui paraissait se dessiner ces trois derniers mois n'est pas confirmée ». Thierry Dinard, associé chez Altenor Consulting, explique ce recul du crédit à la consommation par « la volonté des ménages de se désendetter, notamment dans l'habitat, et de limiter leurs achats ».

Le 22 avril dernier, Christine Lagarde, la ministre de l'Economie, présentait un projet de loi visant à assainir le monde du prêt à la consommation, un projet de loi devant être examiné demain par le Sénat. A cette occasion, l'association de consommateurs UFC-Que Choisir en profite pour interpeller les parlementaires à ce sujet : « Maintenant que les parlementaires ont la main, il s'agit pour eux de prendre les mesures concrètes et indispensables réclamées à maintes reprises par l'UFC-Que Choisir pour que l'endettement des ménages soit enfin socialement et économiquement productif. À commencer par la rupture du lien carte de fidélité/crédit revolving et l'interdiction du seul crédit revolving sur les lieux de vente. »

Vos réactions

Crédit immobilier - Nouvelle baisse pour le crédit à la consommation en avril

Noter cet article :

Soyez le premier à donner votre avis.

Ajouter un commentaire

Crédit immobilier - Nouvelle baisse pour le crédit à la consommation en avril

Les commentaires sont fermés pour cette article.

Consulter toutes les actualités

Partagez
cette
page