L'Observatoire Crédit Logement constate une nouvelle hausse des taux

06/11/2013 à 16:26 - Crédit immobilier - Par - Réagir

Observatoire CSA : nouvelle hausse des taux en octobre
L'Observatoire Crédit Logement constate une nouvelle hausse des taux

Partager l'actualité Commenter l'actualité Commenter l'actualité

Suivre toute l'actualité immobilière.

Si la grande majorité des courtiers ont d'ores et déjà fait état de la stabilisation des taux de crédit immobilier, la dernière note de conjoncture publiée par l'Observatoire Crédit Logement / CSA semble prendre le contre-pieds de ce consensus en constatant une progression certes légère mais toujours bien présente des taux en ce mois d'octobre 2013.

Les particuliers souhaitant s'informer sur les taux de crédit immobilier afin de procéder à l'acquisition d'un logement ne doivent plus savoir à quel saint se vouer. S'ils ont pu accueillir avec satisfaction les récentes publications des courtiers attestant d'une stabilisation des taux (Meilleurtaux n'hésitant pas à évoquer une sensible baisse), ils porteront sans doute un tout autre regard sur la dernière note dévoilée ce mercredi 6 novembre par l'Observatoire Crédit Logement / CSA.

S'il faut en croire l'Observatoire, les taux auraient en effet poursuivi leur progression au cours de ce mois d'octobre pour s'établir en moyenne à 3,07% (hors assurance de prêt). L'étude note ainsi que “depuis juillet, les taux remontent doucement et ont repris 18 points de base depuis juin”, précisant toutefois que les taux dont peuvent aujourd'hui profiter les emprunteurs “restent bas, à des niveaux rarement observés par le passé”.

Dans le détail, le taux moyen d'un crédit souscrit pour l'achat d'un logement neuf est passé en quatre mois de 2,90% à 3,08%, soit une progression quasiment identique à celle observée pour un achat dans l'ancien (2,90% fin juin contre 3,07% en octobre). Quant à un crédit servant à financer la réalisation de travaux, son taux moyen est passé de 2,86% à 3,05%.

Conséquence directe de cette hausse des taux engagée depuis plusieurs mois maintenant, les crédits immobiliers à taux variable semblent désormais devoir profiter d'un regain d'intérêt de la part des candidats à l'emprunt. En représentant 8,4% de l'ensemble des prêts octroyés par les banques en octobre, le crédit à taux variable retrouve ainsi le niveau qui était le sien en 2006.

Vos réactions

commentaire(s)

Consulter toutes les actualités

Partagez
cette
page