Rénovation énergétique des logements : officialisation de la prime d'Etat

23/08/2013 à 11:01 - Immobilier - Par - Réagir

Officialisation d'une prime pour l'isolation des logements
Rénovation énergétique des logements : officialisation de la prime d'Etat

Partager l'actualité Commenter l'actualité Commenter l'actualité

Suivre toute l'actualité immobilière.

D'ici peu, plusieurs dizaines de milliers de ménages pourraient bénéficier d'une aide financière de l'Etat pour entreprendre la rénovation énergétique de leur logement. Publiée au Journal Officiel ce jeudi 22 août, une convention signée conjointement par l'Etat et l'Agence de service pose en effet les bases de cette prime à l'isolation.

Ce sont quelques 95.000 foyers qui pourront, d'ici à 2015, profiter d'un coup de pouce des pouvoirs publics afin de financer la réalisation de travaux de rénovation au sein de leur logement. Selon le texte dévoilé hier, tous les travaux permettant l'accroissement des performances énergétiques d'un bien immobilier devraient autoriser l'obtention de cette aide, à condition toutefois que ceux-ci relèvent « d'au moins deux catégories parmi l'isolation des murs, des toitures ou des parois vitrées ou l'installation d'équipements de production d'énergie, de chauffage ou d'eau chaude sanitaire performants ».

Concrètement, la convention instaure la création d'un « Fonds de soutien à la rénovation énergétique de l'habitat (FSREH) ». Chargé de la distribution des primes, celui-ci se verra allouer une enveloppe de quelques 135 millions d'euros (dont 6 millions consacrés aux seuls frais de gestion). Les ménages éligibles au dispositif et dont les travaux à financer répondent aux critères d'obtention pourront donc se voir attribuer une prime de 1350 euros. Un montant qui paraît bien maigre au regard du coût inhérent à de tels travaux mais qui pourra être cumulé avec un crédit d'impôt développement durable (CIDD).

Dans le détail, le FSREH disposera de 23 millions à consacrer à cette année 2013 avant de débloquer 69 millions en 2014 puis 43 millions en 2015. Si un décret précisant les modalités d'attribution de cette prime reste à venir, Cécile Duflot livrait quelques informations en mars dernier. Selon la ministre du Logement, pour pouvoir prétendre à cette « prime isolation » de 1350 euros, un célibataire devra justifier d'un revenu annuel n'excédant pas 25.000 euros (35.000 euros pour un couple et 50.000 euros pour un ménage de 4 personnes).

Si certains salueront cette initiative, d'autres en revanche s'interroge déjà sur son réel intérêt et sur la façon dont elle sera financée. Les plus suspicieux n'hésitent d'ailleurs pas à faire le lien entre la mise en place de cette subvention de l'Etat et l'annonce du ministre de l'Ecologie, Philippe Martin, de ressortir la « taxe carbone » des cartons.

Vos réactions

commentaire(s)

Consulter toutes les actualités

Partagez
cette
page