Immobilier : le marché parisien se calme

16/04/2012 à 14:18 - Immobilier - Par - Réagir

Paris : accalmie sur le marché immobilier
Immobilier : le marché parisien se calme

Partager l'actualité Commenter l'actualité Commenter l'actualité

Suivre toute l'actualité immobilière.

Les biens surévalués partent plus difficilement à Paris. Un brusque changement pour le marché immobilier de la capitale qui attirait de nombreux acheteurs il y a encore quelques mois, même avec des prix records.

A moins d'avoir un bien immobilier d'exception, qui pourrait plaire à de riches investisseurs étrangers, les propriétaires qui proposent des logements à des prix surévalués n'arrivent plus à les vendre. Le marché immobilier parisien est en train de se calmer. Il risque même le blocage si les prix ne continuent pas de baisser. Il est vrai qu'acheter dans la capitale est de plus en plus compliqué pour les acquéreurs de la classe moyenne.

Pour l'obtention d'un prêt immobilier, les banques réclament des profils irréprochables et un fort apport personnel. Difficile donc de devenir propriétaire si on ne respecte pas ces conditions. Aussi, face à des prix de l'immobilier devenus trop élevés, les acheteurs parisiens se montrent extrêmement exigeants. Les appartements supérieurs à 300 000 euros qui sont mal exposés ou qui présentent des défauts restent sur le marché.

Même les biens d'exceptions mettent plus longtemps à se vendre. Les acheteurs parisiens sont contaminés par l'attentisme et ils espèrent bien une chute des prix de près de 10%.

Réalisez votre simulation de prêt immobilier en ligne

Si l'attentisme touche Paris intra muros, il ne parvient pas encore à bloquer le marché. C'est en proche banlieue que la situation est plus critique pour les vendeurs. Les acheteurs prennent leurs temps avant de choisir le bien immobilier qui leur correspond le mieux.

Face aux exigences des banques, certains particuliers n'hésitent pas à faire plusieurs simulations de prêts immobiliers pour trouver le meilleur crédit. En cas de coup de c½ur, ils n'hésitent pas non plus à négocier le prix du bien avec le propriétaire, quitte à ne pas l'acheter s'ils n'obtiennent pas une baisse suffisante. Le marché est donc repris en mains par les acquéreurs, qui pendant longtemps n'avaient plus leur mot à dire.

Cette situation pourrait de nouveau changer après les élections électorales. Généralement, les années d'élections poussent les acheteurs potentiels à repousser leur achat dans l'attente de nouvelles mesures en faveur de l'immobilier. Après cette période d'attentisme, le marché parisien pourrait donc être relancé à moins que les prix stagnent ou repartent à la hausse.

Source :

Consulter toutes les actualités

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !


Envie d'en discuter ?

On en parle dans le forum : Forum immobilier


Flux RSS

Tout l'immobilier en temps réel. Inscrivez-vous !

Vos réactions

Immobilier - Immobilier : le marché parisien se calme

Noter cet article :

Soyez le premier à donner votre avis.

Ajouter un commentaire

Immobilier - Immobilier : le marché parisien se calme

Les commentaires sont fermés pour cette article.

Partagez
cette
page