Paris : des prix de l'immobilier en baisse jusqu'à la fin de l'année

15/11/2013 à 11:15 - Immobilier - Par - Réagir

Paris : l'année 2013 marquée par la baisse des prix
Paris : des prix de l'immobilier en baisse jusqu'à la fin de l'année

Partager l'actualité Commenter l'actualité Commenter l'actualité

Suivre toute l'actualité immobilière.

Contrairement aux taux de crédit immobilier qui devraient opérer une sensible remontée sous l'impulsion de la dégradation de la note française par l'agence de notation Standard and Poor's, les prix de l'immobilier parisien devraient finir l'année sur une orientation baissière progressive. C'est en tout cas la perspective dressée par le réseau d'agents immobiliers Meilleurs Agents dans son dernier baromètre des prix dévoilé hier.

Si le réseau d'agence immobilière Laforêt faisait récemment état d'une sensible progression du prix des logements dans la capitale au cours du troisième trimestre (+0,5%), le constat établi par le site semble pour sa part quelque peu différent. S'il faut en croire le baromètre livré mercredi 14 novembre par ce dernier, les prix de l‘immobilier parisien ont enregistré en octobre le même mouvement baissier qu'au cours du mois précédent, à savoir -0,7%. Un repli qui ne semble pas uniquement affecter Paris puisque le réseau d'agents immobiliers constate également une dégradation des prix en Petite Couronne (-0,2%) et en Grande Couronne (-1,1%).

Dans son communiqué, le réseau note que "ces baisses cachent en réalité une érosion plus forte" due notamment à une résistance des vendeurs à revoir leurs prétentions à la baisse. Alors que le baromètre ne fait état que des seuls prix recensés dans les promesses de vente parallèlement, de nombreux biens ne trouvent pas preneur car ils sont proposés à des prix trop élevés pour des qualités intrinsèques (localisation, bâti, nuisances…) moindres. Pour vendre les biens les moins attractifs, les propriétaires devront consentir des rabais plus importants".

Concernant les perspectives à plus ou moins courts termes, le réseau écarte toute correction brutale des prix mais précise que "contrairement aux affirmations de certains professionnels, rien ne signale aujourd'hui ou pourrait laisser présager une reprise significative de l'activité, ni en volume ni en prix". Si l‘évolution probable des taux de prêt immobilier pourrait ne pas leur être favorable, les candidats à l'achat d'un logement parisien devraient néanmoins se réjouir en constatant une baisse graduelle des prix d'ici à la fin de l'année 2013.

Vos réactions

commentaire(s)

Consulter toutes les actualités

Partagez
cette
page