Paris : un retour de la hausse des prix immobiliers bloque le marché

07/06/2012 à 16:55 - Immobilier - Par - Réagir

Paris : la hausse des prix bloque le marché
Paris : un retour de la hausse des prix immobiliers bloque le marché

Partager l'actualité Commenter l'actualité Commenter l'actualité

Suivre toute l'actualité immobilière.

Si les prix parisiens ne flambaient plus, il faut croire que l'incendie a repris. A peine la baisse des prix avait-elle commencé qu'elle s'est arrêtée nette pour laisser place à une nouvelle hausse. Certes l'augmentation est légère. Selon le courtier en agences immobilières meilleurs agents, Paris intra-muros a vu ses prix augmenté de 0,3% en avril 2012.

L'Ile-de-France n'est pas épargnée. La petite couronne (Hauts-de-Seine, Seine-Saint-Denis, Val-de-Marne) connaît une hausse des prix de 0,2% et la grande couronne (Seine-et-Marne, Yvelines, Essonne, Val-d'Oise) une progression de 0,6%. Si les prix recommencent à augmenter, tout laisse donc penser que les ventes ont également repris.

Hélas pour les vendeurs parisiens, les volumes de transactions poursuivent leur repli. Et la chute est sévère : 35% à 40% de baisse par rapport à 2011. Pour les observateurs du marché parisien, ce qui tire les prix vers le haut, ce sont les taux de crédits immobiliers que les banques maintiennent très bas depuis le début de l'année.

Mais avec la hausse des prix, le marché de la capitale se bloque. Les acheteurs attendent une baisse. Résultats, seuls les biens hauts de gamme, bien placés, qui ne présentent aucun défaut et qui ne sont pas surévalués, arrivent encore à séduire les investisseurs, en général de riches fortunes étrangères. Les petites surfaces ont également toujours du succès, car elles se louent encore très facilement.

En dehors de ces deux types de biens, la capitale semble avoir perdu sa superbe. « Les rares acheteurs sont extrêmement exigeants et fuient au moindre doute », rapporte Sébastien De Laffond, président de meilleurs agents. Le contexte économique incertain qui touche la France n'arrange pas les choses.

Dans le doute, les propriétaires préfèrent différer leurs projets d'achat-revente. Après l'attentisme des élections présidentielles vient se rajouter celui des législatives. Mais même après les élections, à moins que la conjoncture économique ne redevienne favorable, le marché parisien restera bloqué.

Vos réactions

Immobilier - Paris : un retour de la hausse des prix immobiliers bloque le marché

Noter cet article :

Soyez le premier à donner votre avis.

Ajouter un commentaire

Immobilier - Paris : un retour de la hausse des prix immobiliers bloque le marché

Les commentaires sont fermés pour cette article.

Consulter toutes les actualités

Partagez
cette
page