Présidentielle : le thème du logement doit être une priorité

02/04/2012 à 10:47 - Immobilier - Par - Réagir

Présidentielle : le thème du Logement relancé
Présidentielle : le thème du logement doit être une priorité

Partager l'actualité Commenter l'actualité Commenter l'actualité

Suivre toute l'actualité immobilière.

Aux côtés de la dette de la France, du chômage ou encore du pouvoir d'achat, la question du logement peut-elle s'imposer comme l'un des principaux thèmes de cette campagne présidentielle ? Si le sujet de l'immobilier a certes déjà été évoqué par les différents candidats, la Fondation Abbé Pierre entend bien lui donner encore un peu plus de poids en adressant, à chacun d'entre eux, une lettre ouverte sur le sujet.

Ce lundi 2 avril 2012, les candidats à l'élection présidentielle ont sans doute déjà tous pris connaissance de la lettre ouverte adressée dès vendredi dernier par la Fondation Abbé Pierre, une lettre ouverte qui a pour principal objectif de réduire l'impact du mal-logement.

Avez-vous le budget suffisant pour acheter un bien immobilier ? Calculez gratuitement votre capacité d'emprunt

Sollicités, il y a quelques semaines, par la Fondation lors de la présentation de son « Contrat social pour une nouvelle politique du Logement », les candidats à l'élection présidentielle sont aujourd'hui appelés « à s'engager fermement pour mettre un terme à la crise du logement ». Recensant déjà quelques 543 signatures d'élus « de tous bords », cette lettre ouverte sonne comme un rappel à l'ordre à destination des présidentiables. La Fondation Abbé Pierre entend ainsi qu'aucun de ceux qui ont manifesté leur soutien à la cause du logement n'oublie l'engagement passé fin janvier.

Pour Patrick Doutreligne, délégué général de la Fondation, il s'agit là d'un enjeu vital qu'il convient de replacer au centre des débats. « Le logement doit faire partie des trois priorités du prochain gouvernement parce qu'il manque en France 900 000 logements », souligne-t-il ainsi.

Pour mémoire, pas moins de 6 candidats à l'élection (François Bayrou, François Hollande, Eva Joly, Jean-Luc Mélenchon, Philippe Poutou et Jacques Cheminade) ont signé le « Contrat Social » présenté par la Fondation. Celui-ci proposait notamment la construction de 500.000 biens immobiliers dont 150.000 logements sociaux, une refonte de la loi SRU passant de 20 à 25% le quota de logements sociaux obligatoire, ainsi qu'une régulation et une maîtrise plus efficace des prix de l'immobilier et des loyers.

Vos réactions

Immobilier - Présidentielle : le thème du logement doit être une priorité

Noter cet article :

Soyez le premier à donner votre avis.

Ajouter un commentaire

Immobilier - Présidentielle : le thème du logement doit être une priorité

Les commentaires sont fermés pour cette article.

Consulter toutes les actualités

Partagez
cette
page