Prix de l'immobilier : la baisse gagne enfin Paris

30/03/2012 à 09:06 - Immobilier - Par - Réagir

Prix de l'immobilier : la baisse gagne enfin Paris
Prix de l'immobilier : la baisse gagne enfin Paris

Partager l'actualité Commenter l'actualité Commenter l'actualité

Suivre toute l'actualité immobilière.

La dernière note de conjoncture immobilière dévoilée hier par la Chambre des notaires de Paris Ile-de-France pourrait bien être à marquer d'une pierre blanche. Pour la première fois depuis bien longtemps, les notaires observent en effet une sensible baisse des prix à Paris.

Après avoir conquis une large part de l'Ile-de-France fin 2011, la baisse des prix entend désormais s'installer dans la capitale. Dans leur dernière publication, les notaires constatent qu'au cours des mois de novembre 2011 et janvier 2012 les prix de l'immobilier francilien ont enregistré un léger recul de -0,6% (par rapport aux trois mois précédents).

Si cette baisse a évidemment de quoi réjouir les candidats à l'achat immobilier, c'est toutefois sa présence au sein de la capitale qui semble devoir marquer les esprits. Selon les notaires, à Paris intra-muros les prix des logements, jusqu'à présent irrémédiablement orientés à la hausse, auraient ainsi accusé un sensible repli de l'ordre de -0,3%. Certes minime, cette baisse suffit toutefois à faire reculer le prix du mètre carré parisien à 8340 euros en janvier (contre 8370 un mois plus tôt).

Sur le front des prévisions, la Chambre des notaires de Paris Ile-de-France table sur une poursuite de cette tendance baissière au cours des prochains mois. Le recul des prix pourrait se porter à -2 ou -3% à la fin du mois de mai, permettant ainsi aux acquéreurs potentiels de profiter d'un prix du mètre carré établi entre 8100 et 8200 euros.

Enfin, les notaires notent que cette baisse des prix s'est accompagnée d'un net accroissement du nombre de transactions (+11% en Ile-de-France et +32% à Paris même). Loin de pouvoir attester d'un quelconque rétablissement du marché, cette progression semble n'avoir été qu'artificiellement alimentée. En janvier, bon nombre de particuliers ont en effet précipité la vente de leur logement afin de ne pas se voir soumis au nouveau régime fiscal sur la plus-value immobilière, bien moins avantageux, entré en vigueur le 1er février dernier.

Vos réactions

Immobilier - Prix de l'immobilier : la baisse gagne enfin Paris

Noter cet article :

Par BONNO -

Article comme les précédents sur le même sujet vides de sens; sans objet.
Quel est l'intérêt d'évoquer une baisse de 0.3 % du marché parisien? Aucun: c'est un non évènement! Tout du moins pas un indicateur suffisant pour jouer les devins et anticiper une vraie baisse du marché. Celle-ci n'arrivera pas tout de suite car comme le souligne l'article la demande reste soutenue. C'est aussi simple que celà. Et ce n'est pas le texte sur les plus values qui en est la cause. La demande, ce sont les primo accédants encouragés par le PTZ, les accédants, les investisseurs (toujours présents même si prudents) les étrangers pour qui le marché français est très abordable.

Lire la suite

Ajouter un commentaire

Immobilier - Prix de l'immobilier : la baisse gagne enfin Paris

Les commentaires sont fermés pour cette article.

Consulter toutes les actualités

Partagez
cette
page