Prix de l'immobilier, Paris bat encore un record historique

03/03/2011 à 12:08 - Immobilier - Par - Réagir

Prix de l'immobilier, Paris bat des records
Prix de l'immobilier, Paris bat encore un record historique

Partager l'actualité Commenter l'actualité Commenter l'actualité

Suivre toute l'actualité immobilière.

Portant sur le quatrième trimestre 2010, la dernière note de conjoncture de la Chambre des notaires de Paris Île-de-France fait état de prix de l'immobilier une nouvelle fois orientés à la hausse. Battant un énième record historique, les prix pratiqués à Paris pourraient toutefois, si l'on en croit les notaires, s'assagir au second semestre 2011.

Au 3ème trimestre 2010, les prix de l'immobilier parisien défrayaient la chronique en affichant un niveau record de 7.030 euros par mètre carré. Selon la note de conjoncture des notaires publiée ce jeudi 3 mars 2011, ce seuil historique a de nouveau été franchi le trimestre suivant. Sur les trois derniers mois de l'année, les prix de l'immobilier intra-muros s'établissaient ainsi à 7.330 euros du m² . La hausse générale annuelle observée à Paris s'élève désormais à +17,5% (+4,4% en variation trimestrielle). Sur l'ensemble de la région Île-de-France, la Chambre des notaires enregistre une hausse globale de +14,1% par rapport à la même période en 2009.

Dans le détail, aucun arrondissement ne semble aujourd'hui être épargné par la progression des prix des logements. Conséquence de « l'attractivité de Paris [qui] reste très forte pour chacun de ses différents marchés », la revalorisation immobilière s'échelonne entre +13,5% et +20,5%. En tête des arrondissements les plus chers, le 6ème, le 7ème et le 4ème affichent respectivement un prix moyen au mètre carré de 11.200 euros (+20%), 10.750 euros (+19,7%) et 10.500 euros (+18,5%). La hausse des prix apparaît quant à elle de moindre ampleur en petite couronne (+12,8% sur un an) et grande couronne (+7,3% sur un an).

Concernant les prévisions à plus ou moins courts termes, si les notaires voient dans le nouveau prêt à taux zéro Plus (PTZ+) un dispositif, certes « bien calibré pour soutenir le marché dans le pays », mais qui ne devrait avoir qu'une « incidence atténuée », c'est bel et bien le crédit immobilier qui pourrait venir dicter sa loi. Selon eux, « au niveau atteint par le prix des logements, toute hausse des taux d'intérêt aura une incidence particulièrement forte » de nature à enrayer leur progression. Pour le président de la Chambre des notaires de Paris Île-de-France, Christian Lefebvre, « la hausse actuelle des prix des logements anciens [portée par une forte demande] devrait continuer au premier semestre et se stabiliser au second ».

Vos réactions

Immobilier - Prix de l'immobilier, Paris bat encore un record historique

Noter cet article :

2 1

Par Girardin Industriel -

Merci pour votre article tres informatif.

Lire la suite

Ajouter un commentaire

Immobilier - Prix de l'immobilier, Paris bat encore un record historique

Les commentaires sont fermés pour cette article.

Consulter toutes les actualités

Partagez
cette
page