Immobilier : toutes les perspectives des professionnels sur l'évolution des prix

03/07/2009 à 11:19 - Immobilier - Par - Réagir

Prix de l'immobilier : toutes les prévisions
Immobilier : toutes les perspectives des professionnels sur l'évolution des prix

Partager l'actualité Commenter l'actualité Commenter l'actualité

Suivre toute l'actualité immobilière.

Après des mois de crise, l'immobilier est-il réellement en train d'amorcer son redressement ? Entre progression ou recul des prix, reprise ou ralentissement des transactions, les particuliers sont aujourd'hui plus que jamais en présence d'un marché à l'évolution des plus obscures tant les professionnels du secteur semblent devoir s'affronter à coup de conjonctures divergentes. Afin d'y voir un peu plus clair, Diagnostic-Expertise vous expose les perspectives dressées par les différents acteurs de l'immobilier.

Accusés par certains, qu'ils soient analystes ou simples internautes, de fausser la réalité du marché pour en précipiter la reprise, Century 21 et se loger annonçaient en milieu de semaine le léger rétablissement d'un immobilier jusque là au point mort. Un point de vue commun que ne partage pourtant pas l'ensemble des acteurs.

Parmi les annonciateurs d'un redressement à court termes, Century 21 se montre peut être le plus optimiste. Plus question d'une éventuelle baisse des prix de l'ordre de 15 à 20% sur l'ensemble de l'année 2009, le réseau d'agences immobilières table désormais sur un recul moindre de 10%. Pour l'évolution observée du 1er semestre, si Century 21 note une baisse des prix de l'immobilier de 9,3% par rapport à la même période en 2008, le groupe ne relève toutefois qu'un léger repli par rapport au second semestre 2008 (-2,12%).

Le site d'annonces se loger annonçait le même jour que Century 21 la probable reprise du marché. « La correction des prix enregistrés est de l'ordre de 4 % dans les grandes villes comme Paris, Marseille, Lyon et Montpellier », indiquait ainsi Roland Tripard. Présentant un indice national des prix passant de -0,4% en avril à -0,1% en juin, le directeur général du groupe soulignait que la baisse des taux de crédit immobilier, le doublement du prêt à taux zéro et les diverses mesures engagées par le Gouvernement devraient constituer « les principaux moteurs du marché ».

Du côté des fédérations de professionnels, la FNAIM (fédération des agents immobiliers dont les publications sont traditionnellement teintées d'un optimisme parfois coupable) enregistre quant à elle une baisse des prix sur le 1er trimestre 2009 de 5,7%, en variation annuelle, et mise désormais sur un recul général de 5 à 10% pour l'ensemble de l'année. Rappelons que dans sa note de conjoncture pour le mois d'avril, la FNAIM observait une hausse des prix de l'immobilier ancien de 3%.

La baisse des prix enregistrée sur l'année 2009 pourrait s'avérer un peu plus conséquente pour les Notaires (estimée entre -5 et -20%). Pour le 1er trimestre 2009, l'indice publié par les notaires en partenariat avec l'Insee révèle un repli global des prix de 3,3% (maisons et appartements confondus). Notons que si beaucoup de perspectives dressées par les professionnels se basent sur les prix de présentation des biens (prix auquel un logement est mis sur le marché), l'indice des notaires est établi grâce aux prix auxquels les ventes sont conclues.

Tous les agents immobiliers ne prévoient pas forcément un retour rapide à la stabilité. Le fondateur du réseau Laforêt, Bernard Crémiers, confiait prudemment qu'il est « un peu tôt pour affirmer qu'il s'agit d'une durable embellie, même si les mois de février à juin ont vu un retour significatif des acheteurs ». Une déclaration venant relativiser une baisse des prix de 3,5% relevée depuis le début 2009 (contre -6,1% pour l'année 2008). Pour le réseau d'agences, si une baisse de 10% semble nécessaire pour rendre au marché « une vraie fluidité », les 6 prochains mois pourraient voir des prix s'afficher en repli de 3 à 5% avant d'atteindre une baisse de 10% à moyen termes.

Enfin, le réseau Guy Hoquet faisait observer fin juin que « la baisse moyenne a été de 9% en 2008, et encore de 3% au premier trimestre de cette année. En gros, les prix ont baissé de 15% depuis début 2008 ».

Vos réactions

Immobilier - Immobilier : toutes les perspectives des professionnels sur l'évolution des prix

Noter cet article :

1 2

Par molusque51 -

A noter que dans le neuf, la baisse des prix à tendance à s'être ralentie voir arrêter depuis un moment. Je recherche un appartement pour faire de la défiscalisation depuis 8 mois, et je trouvais des affaires plus intéressantes à l'automne dernier. Malheureusement, je n'en ai pas profité à cette époque et je ne trouve plus aussi bien maintenant sauf sur certains sites qui font de la résistance. On y trouve des réduc entre 5 et 10%. a+

Lire la suite

Par Rahan -

La defisc "scellier" a rafflé les 2/3 des ventes de logements neufs ! Enorme non ? Nous allons vers des gros problèmes de stocks de grands appartements, de trop de construction petites à court terme, et de rechute du marché dès que les taux vont se relever. Ma boule de cristal me prédit tout ça fin 2009...

Lire la suite

Ajouter un commentaire

Immobilier - Immobilier : toutes les perspectives des professionnels sur l'évolution des prix

Les commentaires sont fermés pour cette article.

Consulter toutes les actualités

Partagez
cette
page