Prix immobiliers : disparité entre Paris et sa banlieue

09/04/2008 à 00:00 - Immobilier - Par - Réagir

Prix immobiliers : disparité entre Paris et sa banlieue
Prix immobiliers : disparité entre Paris et sa banlieue

Partager l'actualité Commenter l'actualité Commenter l'actualité

Suivre toute l'actualité immobilière.

Les prix du marché immobilier francilien devraient croître de 3 à 4 % sur l'ensemble de l'année 2008 (contre 6 % en 2007), selon les dernières estimations de la Fédération nationale de l'immobilier (Fnaim). En dépit du ralentissement de la hausse des prix, les variations prévues restent proches de l'inflation, signe d'un « marché assagi ». La Fnaim a par ailleurs constaté l'an dernier un « découplage » de l'immobilier en Île-de-France.

D'un côté, la capitale et la petite couronne souffrent d'une « pénurie de biens » et constituent « un marché figé », sans « aucune fluidité ». De l'autre, la grande couronne manque « d'acquéreurs solvables ». Autrement dit, « trop de biens y sont à vendre ». Quant aux délais de vente (délai entre la mise en vente et la signature) en région parisienne, ils ont tendance à s'allonger. Selon la Fnaim, ils atteignaient au second semestre 2007 72 jours, contre 62 au semestre précédent et... 50 en 2005.

Vos réactions

Immobilier - Prix immobiliers : disparité entre Paris et sa banlieue

Noter cet article :

Soyez le premier à donner votre avis.

Ajouter un commentaire

Immobilier - Prix immobiliers : disparité entre Paris et sa banlieue

Les commentaires sont fermés pour cette article.

Consulter toutes les actualités

Partagez
cette
page