Quel visage pour le crédit immobilier en 2010 ?

22/12/2009 à 14:54 - Crédit immobilier - Par - Réagir

Quel visage pour le crédit immobilier en 2010 ?
Quel visage pour le crédit immobilier en 2010 ?

Partager l'actualité Commenter l'actualité Commenter l'actualité

Suivre toute l'actualité immobilière.

La a href="/credit/taux-immobilier.php?rate=nos-previsions" title="Taux credit court terme">baisse des 2009 ? La demande et, plus important encore, la distribution de crédits sont elles enfin reparties d'un bon pied ? Telles sont les questions auxquelles le courtier en ligne Cafpi tente de répondre dans un entretien.

Si dans le secteur du crédit immobilier, l'année 2009 aura été riche en bouleversement, qu'en sera-t-il pour 2010 ? Philippe Taboret, directeur général adjoint de Cafpi, société spécialisée dans le courtage de prêt, nous présente ses perspectives pour l'année à venir. De l'avis même de ce professionnel, les taux relativement bas observés actuellement devraient se maintenir en 2010. Selon lui, les banques « continueront de pratiquer des taux bas pour capter une nouvelle clientèle » et ainsi accroître une production toujours en deçà de leurs objectifs initiaux. Philippe Taboret n'exclut d'ailleurs pas l'éventualité d'une nouvelle baisse des taux de prêt immobilier, profitant alors pleinement de la conjoncture favorable instaurée par des indices de référence également bas (OAT influant sur les taux fixes et taux directeur de la Banque centrale européenne - BCE). « Les emprunteurs sont tranquilles pour plusieurs mois ! », estime-t-il.

Concernant l'intérêt manifesté par les particuliers envers le crédit immobilier, la situation semble là aussi devoir s'orienter vers un avenir à court terme plus réjouissant. Le courtier Cafpi recense ainsi une recrudescence des demandes depuis l'entame du 4ème trimestre 2009. « Les agences Cafpi retrouvent leur niveau d'activité du printemps 2007 - avant la crise », soit près de 14.300 demandes de dossiers de crédit, note Philippe Taboret. « Le frémissement que nous observions l'été dernier s'est confirmé, soutenu, en partie, par la poursuite de la baisse des taux d'emprunt, avec des taux fixes inférieurs à 4 % en moyenne pour des prêts à 15 ans », explique le courtier, évoquant même une progression de plus de 40% par rapport au dernier trimestre 2008.

Si en 2007, quelques 170 milliards d'euros ont été distribués au travers du crédit immobilier, l'année 2009 devra quant à elle se contenter d'un montant global avoisinant les 100 milliards. Pour Philippe Taboret, « le volume des crédits progressera très certainement en 2010 et 2011, l'ampleur du mouvement dépendant de l'environnement économique ». S'il faut donc s'attendre à une reprise graduelle du secteur du prêt immobilier, le courtier reste toutefois vigilant face à « une remontée trop rapide des prix, qui pèserait sur la demande et compromettrait le rebond ».

Vos réactions

Crédit immobilier - Quel visage pour le crédit immobilier en 2010 ?

Noter cet article :

2 2

Par pierre -

le prix de l immobilier avait beaucoup augmenté ces derniéres années , notament bien au dela de sa valeur réelle, surtout dans certaine région, aujourd hui la situation économique est mauvaise pas pour tout le monde bien sur ,beaucoup de d éstruction d emploie prévue encore en 2010 les biens immobiliers resteront plutot négociable et les taux de crédits n augmenteront il tiennent a maintenir leurs volumes d affaires et ne vont pas se tirer une balle dans le pied tant que la situation économique sera en l état et pas mal d incertitude pour les emprunteurs potentiel , a moin d étre fonctionnaires

Lire la suite

Par Simulation credit immobilier -

Pour vous donner une idée du taux que vous pourriez obtenir selon votre situation, je conseille de faire une simulation en ligne de credit immobilier. C'est rapide, gratuit, sans engagement et ça donne une bonne idée.

Lire la suite

Ajouter un commentaire

Crédit immobilier - Quel visage pour le crédit immobilier en 2010 ?

Les commentaires sont fermés pour cette article.

Consulter toutes les actualités

Partagez
cette
page