Relance de la construction, de nouvelles mesures sur les rails

05/12/2014 à 15:54 - Immobilier - Par - Réagir

Relance de la construction, de nouvelles mesures sur les rails
Relance de la construction, de nouvelles mesures sur les rails

Partager l'actualité Commenter l'actualité Commenter l'actualité

Suivre toute l'actualité immobilière.

Ce jeudi, Sylvia Pinel a dévoilé une nouvelle série de mesures visant à soutenir le secteur de la construction. Energie, amiante et numérique sont au programme.

Construction : le nouveau plan de relance de Sylvia Pinel

Après avoir présenté une première vague de mesures en juin dernier, laquelle fut rapidement suivie par le plan de relance annoncé par Manuel Valls, Sylvia Pinel vient de lever le voile sur un troisième train de dispositions que le gouvernement entend mettre en place afin d'amorcer le rétablissement de la construction. Alors que les professionnels du bâtiment se désespèrent de voir leur activité retrouver une orientation positive, la ministre du Logement s'est voulue rassurante en soulignant que ces mesures, que l'on pourrait considérer comme le prolongement du plan de relance, avaient pour principal objectif « de les soutenir, de sécuriser leur action et de les accompagner dans la réduction des coûts de construction ». La ministre a toutefois précisé qu'il s'agissait là d' « un effort exceptionnel compte tenu du contexte budgétaire actuel ». Dans les faits, ces nouvelles dispositions s'articuleront autour de trois « chantiers majeurs ».

Le bâtiment devra se mettre à l'heure du numérique

20 millions d'euros seront ainsi alloués à un « plan de transition numérique du bâtiment » visant à éduquer les professionnels aux « bonnes pratiques ». A ce sujet, le ministère précise dans un communiqué que le développement du numérique dans le bâtiment « fera baisser les coûts des travaux de construction et d'entretien des bâtiments, augmentera la productivité des entreprises, et favorisera l'attractivité et la création d'emplois ».

En finir avec l'amiante

20 millions d'euros seront également débloqués pour donner un nouvel élan à la recherche et au développement du « traitement de l'amiante dans le bâtiment ». A travers l'élaboration de technologies plus efficaces et surtout plus fiables, le gouvernement espère ainsi accélérer la détection de l'amiante au sein de bâtiments en rénovation mais également réduire les coûts liés au processus de désamiantage.

Soutenir la transition énergétique

Enfin, 30 millions seront consacrés à un « programme d'action pour la qualité de la construction et la transition énergétique » (PACTE). Un programme qui devrait permettre de renforcer la formation des professionnels tout en soutenant les « solutions innovantes de construction et de rénovation ».

S'il conviendra d'attendre avant d'en savoir plus sur les détails de ces trois « chantiers majeurs », la question de leur financement semble quant à elle d'ores et déjà réglée. « Ces 70 millions d'euros sont issus du Fonds de compensation des risques de l'assurance construction », a ainsi expliqué la ministre.

Au côté de ces trois grands axes de travail, Sylvia Pinel a également annoncé une simplification du PLU ainsi que l'instauration de 20 nouvelles mesures de simplification des normes venant s'ajouter aux 50 dévoilées en juin dernier.

Vos réactions

commentaire(s)

Consulter toutes les actualités

Partagez
cette
page