Remaniement : le Logement conserve sa ministre

26/08/2014 à 21:33 - Immobilier - Par - Réagir

Remaniement : le Logement conserve sa ministre
Remaniement : le Logement conserve sa ministre

Partager l'actualité Commenter l'actualité Commenter l'actualité

Suivre toute l'actualité immobilière.

Quelle sera la composition du nouveau gouvernement composé par Manuel Valls ? Après l'annonce inattendue en début de semaine d'un remaniement ministériel, telle est la question qui affole la presse mais également les français. Une question à laquelle le Premier ministre a répondu ce mardi 26 août à travers la traditionnelle annonce du secrétaire général de l'Élysée .

Quand Arnaud Montebourg fait vaciller le gouvernement

François Hollande aurait sans doute pu passer l'éponge sur quelques incartades médiatiques comme il a pu le faire par le passé, mais la charge d'Arnaud Montebourg à l'encontre de la politique économique menée par le Chef de l'Etat a pourtant secoué l'échiquier politique. Réclamant il y a quelques jours « une inflexion majeure de notre politique », l'ancien ministre de l'Economie s'est heurté à un Manuel Valls dont la discipline gouvernementale n'est pas un vain mot. De là à faire voler le gouvernement en éclat il n'y avait qu'un pas que les ministres « frondeurs » (Arnaud Montebourg et Benoît Hamon) n'ont pas hésité à franchir. Décidé hier, le remaniement ministériel a donc été officiellement dévoilé ce mardi en toute fin d'après-midi.

Remaniement : et les heureux élus sont...

Tous trois démissionnaires, le sort d'Arnaud Montebourg, Benoît Hamon et Aurélie Filippetti était d'ores et déjà entendu. Ils ont donc respectivement été remplacés par le jeune Emmanuel Macron (37 ans) à l'Economie, Najat Vallaud-Belkacem à l'Education nationale et Fleur Pellerin à la Culture. S'il s'agit là des trois grands changements opérés au sein du gouvernement Valls 2, force est de constater que le jeu des chaises musicales (habituellement de rigueur lors d'un remaniement) s'est fait relativement discret.

Sylvia Pinel reconduite au ministère du Logement

Quant au Logement, si certains prévoyaient déjà le départ de Sylvia Pinel vers d'autres cieux, la représentante des radicaux de gauche se voit reconduite dans ses fonctions. Fonctions au sein desquelles comptera désormais la Ruralité. En maintenant Sylvia Pinel sur le fauteuil de ministre du Logement mais également en s'entourant de proches collaborateurs (Emmanuel Macron et Najat Vallaud-Belkacem notamment), François Hollande semble avoir avant tout voulu envoyer un message aux français : pas de bouleversement ni d'“inflexion majeure” de politique, le gouvernement entend conserver le cap qu'il s'est fixé sur les réformes envisagées. En matière de Logement et d'immobilier, Sylvia Pinel aura donc tout loisir de mener les mesures de relance qui devraient très certainement être dévoilées cette semaine (réforme du dispositif Duflot, allègement de la plus-value sur les terrains à bâtir ou encore de nouvelles simplifications dans les normes de construction).

Vos réactions

commentaire(s)

Consulter toutes les actualités

Partagez
cette
page