Remaniement : un nouveau ministre pour le Logement ?

25/08/2014 à 15:46 - Immobilier - Par - Réagir

Remaniement : un nouveau ministre pour le Logement ?
Remaniement : un nouveau ministre pour le Logement ?

Partager l'actualité Commenter l'actualité Commenter l'actualité

Suivre toute l'actualité immobilière.

Si, depuis la semaine dernière, le logement est devenu l'une des priorités économiques du gouvernement, le sort de sa ministre est quant à lui sujet à de légitimes interrogation. Alors qu'un remaniement ministériel inattendu doit être annoncé ce mardi, le doute est en effet de mise en ce qui concerne le maintien de Sylvia Pinel au sein du gouvernement.

Le gouvernement remanié dès demain

C'est un véritable coup de tonnerre politique que les propos tenus par Arnaud Montebourg dans la presse ont provoqué. Une prise de position à l'encontre de l'action économique du gouvernement qui n'a pas été du goût de l'Elysée, surtout venant de la part de son ministre de l'Economie. Considérant qu'une "ligne jaune" venait d'être franchie, François Hollande, par la voix de son Premier ministre Manuel Valls, a donc décidé d'opérer un remaniement de son gouvernement.

L'objectif visé étant de s'entourer de ministres dévoués tout en se séparant de personnalités jugées trop affirmées, les questions vont aujourd'hui bon train en ce qui concerne ceux dont les postes seraient sur la sellette.

Si les cas d'Arnaud Montebourg (Economie) et de Benoît Hamon (Education nationale) semblent d'ores et déjà être scellés, le doute demeure quant au maintien de Sylvia Pinel au ministère du Logement. Sera-telle celle qui aura la lourde tache de mettre en oeuvre les mesures de relance de l'immobilier que Manuel Valls doit présenter dans les heures qui viennent ? Rien n'est moins sûr.

Sylvia Pinel conservera-t-elle le Logement ?

N'ayant pas su faire l'unanimité auprès des professionnels du secteur, Sylvia Pinel pourrait bien également voir resurgir le spectre de sa nomination au poste de ministre du Logement. Rien ne destinait Sylvia Pinel (jusque-là relativement "transparente" au ministère de l'artisanat, du commerce et du tourisme) à occuper une telle fonction. Il aura en effet fallut un sérieux concours de circonstance pour que celle-ci se maintienne au sein du gouvernement (à savoir la mise en examen de son mentor, Jean-Michel Baylet la veille du remaniement d'avril 2014). Si elle n'a pour l'heure pas su marquer le secteur du Logement de son empreinte, Sylvia Pinel pourrait néanmoins réussir à tirer son épingle du jeu et à éviter un départ que beaucoup lui prédisent. Effacée, cette dernière a su tenir sa langue (à l'exception d'une incartade remarquée au sujet de la réforme territoriale) et rester dans l'ombre de Manuel Valls, une attitude que l'Elysée semble aujourd'hui particulièrement apprécier.

Thierry Repentin, un ministre du Logement en puissance ?

Souvent pressenti au Logement, le nom de Thierry Repentin revient donc une nouvelle fois sur le devant de la scène pour briguer un fauteuil sur lequel bon nombre d'observateurs le voient d'ores et déjà assis. Monsieur Logement du candidat Hollande lors de la campagne présidentielle, celui-ci pourrait ainsi endosser dès demain un costume taillé pour lui après voir été nommé il y a seulement quelques semaines à la tête de la Commission nationale de l'aménagement, de l'urbanisme et du foncier.

Vos réactions

commentaire(s)

Consulter toutes les actualités

Partagez
cette
page