Réquisition des logements vacants : Duflot confirme

31/10/2012 à 14:33 - Immobilier - Par - Réagir

Réquisition des logements vacants : Duflot confirme
Réquisition des logements vacants : Duflot confirme

Partager l'actualité Commenter l'actualité Commenter l'actualité

Suivre toute l'actualité immobilière.

Présentée depuis samedi dernier comme une simple possibilité, la réquisition des logements vacants prend aujourd'hui des allures de promesses. Intervenant ce mercredi 31 octobre sur RTL, Cécile Duflot a en effet confirmé son intention de recourir aux logements vacants pour venir en aide aux mal-logés et aux plus démunis.

Le propriétaire lambda n'aura sans doute rien à craindre de cette mesure, la ministre du Logement visant principalement ces logements laissés inoccupés par leur propriétaire (bien souvent une personne morale telle qu'une banque ou une compagnie d'assurance) afin de profiter des avantages fiscaux offerts en cas de déficit foncier. « Nous parlons de propriétaires privés, de grandes institutions qui possèdent des immeubles qui sont vacants pour des raisons de spéculation immobilière », a ainsi souligné la ministre.

Bien qu'indemnisés, bon nombre de propriétaires concernés pourraient voir dans ces réquisitions un non-respect de leur droit à la propriété. Pour Cécile Duflot, « la question, c'est de savoir comment on met en équilibre dans la Constitution le droit à la propriété et le droit au logement parce que le logement n'est pas un bien comme un autre (...) c'est un bien de première nécessité ».

Sans toutefois douter des intentions louables de la ministre, les professionnels de l'immobilier redoutent que de telles annonces ne freinent encore un peu plus les intentions d'achat d'éventuels investisseurs locatifs. « A un moment où la fiscalité est de plus et plus galopante, où les charges sur les propriétaires sont en augmentation, où les décisions de justice vont beaucoup dans le sens des locataires, et où l'on dit aux propriétaires : "on va encadrer les loyers et si vous ne louez pas on va réquisitionner le logement", il ne serait pas étonnant de voir ces personnes décider d'épargner autre part que dans immobilier », soulignait en début de semaine, Jean-François Buet, président de la Fnaim.

Vos réactions

Immobilier - Réquisition des logements vacants : Duflot confirme

Noter cet article :

4 3

Par souris13 -

non mais je reve ! de plus en plus de gens dans notre pays crevent de faim parce que plus d'emplois et d'autres vivent dehors pour les mêmes raisons et l'on s'inquiete pour ceux qui ont plus d'argent qu'il ne faut pour vivre et qui vont sans doute investir avec un peu moins de rentabilité !!! le monde marche vraiment sur la tete !!!

Lire la suite

Par pégase -

normal,ce sont les mêmes propriétaires qui bénéficient également de la loi Girardin ;pourquoi ne pas toucher àces niches fiscals ?les élus où les finciers des campagnes seraient-ils majoritaires à bénéficier de ses avantages ?

Lire la suite

Par Philou63 -

Le droit à la propriété est inaliénable, et les bailleurs privés ne sont pas des bailleurs sociaux ! d'autre part les coûts de rénovation sont de plus en plus élevés (+ TVA qui passe de 5,5 à 10%)et enfin , l'état va demander aux collectivité locales de réduire leurs dépenses mais elles feront mieux en augmentant les taxes foncières. S'il n'y a pas de rentabilité Mme Duflot ne gagnera pas son pari sur la construction de 500 000 logements

Lire la suite

Ajouter un commentaire

Immobilier - Réquisition des logements vacants : Duflot confirme

Les commentaires sont fermés pour cette article.

Consulter toutes les actualités

Partagez
cette
page