Nouveauté : l'alliance du solaire et de l'éolien

29/02/2008 à 00:00 - Immobilier - Par - Réagir

Solaire et éolien réunis
Nouveauté : l'alliance du solaire et de l'éolien

Partager l'actualité Commenter l'actualité Commenter l'actualité

Suivre toute l'actualité immobilière.

La ville de Grenoble se dote de réverbères publics totalement innovants et écologiques, alliant l'énergie solaire à l'énergie éolienne.

Afin de donner corps aux décisions prises lors du Grenelle de l'environnement (octobre 2007), chaque secteur d'activité de nos agglomérations se doit d'adopter une politique tournée vers le développement durable, qu'il s'agisse de restructuration d'entreprise, d'immobilier ou même d'aménagement urbain. C'est justement dans le domaine de l'éco-urbanisme que la société française Expansion & Développement vient de lancer la commercialisation d'un système totalement innovant : le lampadaire public Windela.

Le tour de force du réverbère Windela est d'avoir réussi l'alliance de la fiabilité, du rendement et de l'économie d'énergie en associant pour ce faire les deux principales sources énergétiques propres : l'énergie solaire et l'énergie éolienne.

Disposant ainsi à la fois de deux éoliennes et d'un panneau solaire photovoltaïque, le lampadaire Windela permet le fonctionnement de 84 LED (diodes électroluminescentes) à hauteur d'une consommation de 80 watt. Outre une production électrique constante et renouvelable, ce dispositif se dispense de tout système de réseau et peut donc à loisir être positionné en tout point de la ville.

Après leur implantation dans la ville d'Ile-de-France Issy-les-Moulineaux, c'est désormais l'agglomération grenobloise qui se dote de ce tout nouveau concept de lampadaire à énergie propre, plus précisément l'entreprise GEG (Gaz Electricité de Grenoble). Il n'est pas étonnant de voir cette entreprise se tourner vers l'emploi de l'éolien et du panneau solaire puisque, depuis 1996, bon nombre d'actions en faveur du développement durable sont à mettre à son crédit (utilisation de lampes basse consommation sans plomb ou de luminaires à flux lumineux dirigé et de réducteurs de tension, extension du gaz naturel comme carburant de véhicules - notamment les bus -, développement d'un parc éolien près de Perpignan, etc.).

Primé au Salon des Maires (mention d'encouragement du Prix de l'Innovation), le lampadaire Windela devrait sans aucun doute profiter de l'essor des énergies propres et renouvelables que sont le solaire et l'éolien pour très vite trouver sa place dans le cadre des futures politiques d'aménagement urbain.

Vos réactions

Immobilier - Nouveauté : l'alliance du solaire et de l'éolien

Noter cet article :

1 1

Par Jean-Pierre -

Voila un concept intéressant qui va pouvoir permettre d'éclairer des lieu qui ne l'était pas, mais aussi réduire la consommation incroyable d'énergie qu'il faut pour éclairer les parking de super marché et autres.

Vu ce que doit consommer une ville ça va faire du bien à l'écologie, et à terme à nos portefeuilles.

On peut espérer qu'avec ce système, les impôts locaux vont baisser ce qui ne fera pas de mal car ils sont en constante augmentation.

Les autoroutes n'auront plus d'argumentation pour ne pas éclairé le réseau ce qui permettra surement d'éviter des accidents du au manque de visibilité.

Belle invention que la lumière soit, et qu'elle soit de partout.

Lire la suite

Ajouter un commentaire

Immobilier - Nouveauté : l'alliance du solaire et de l'éolien

Les commentaires sont fermés pour cette article.

Consulter toutes les actualités

Partagez
cette
page