Crédit immobilier : stabilité et baisse des taux reprennent le pouvoir en octobre

30/10/2013 à 14:39 - Crédit immobilier - Par - Réagir

Stabilité et baisse des taux reprennent le pouvoir en octobre
Crédit immobilier : stabilité et baisse des taux reprennent le pouvoir en octobre

Partager l'actualité Commenter l'actualité Commenter l'actualité

Suivre toute l'actualité immobilière.

Que les candidats à l'achat se le disent : profiter de la pause que semble devoir s'accorder les taux de crédit immobilier pourrait être particulièrement judicieux. Voilà en tout cas le message délivré par le courtier en ligne Empruntis après avoir observé la stabilisation des taux au cours de ce mois d'octobre 2013.

Après avoir suivi, quatre mois durant, une voie résolument haussière, les taux de crédit semblent donc s'octroyer une pause en ce mois d'octobre. Une stabilisation à laquelle se mêle certains mouvements baissiers. De quoi donc rassurer les candidats à l'emprunt que la remontée progressive mais ininterrompue des taux aurait pu inquiéter.

Mettant de côté les durées d'emprunt marginales sur 7 et 30 ans (pour leur part encore orientées à la hausse), Le courtier constate ainsi, à travers son dernier baromètre que "la majorité des taux fixes accordés aux dossiers moyens se sont stabilisés, arrêtés nets dans leur hausse des derniers mois". Dans le détail, les taux moyens relevés par le courtier s'établissent désormais à 3,25% sur 15 ans, 3,55% sur 20 ans et 3,95% sur 25 ans.

Affectés eux aussi par la remontée des taux au cours du mois de septembre dernier, les emprunteurs présentant les meilleurs dossiers retrouvent aujourd'hui le sourire en profitant de taux oscillant entre stabilité et sensible baisse. Concrètement, le meilleur taux que peut décrocher un bon dossier stagne désormais à 2,80% sur 20 ans et 3,25% sur 25 ans. Mieux encore, concernant les crédits immobiliers sur 15 ans, le courtier a pu constater un repli de l'ordre de -0,35%.

Selon Maël Bernier, porte-parole du courtier, cette accalmie s'explique "tout simplement parce que les OAT, qui servent de référence aux taux fixes des crédits aux particuliers, se sont stabilisés à des niveaux inférieurs à 2.40% en moyenne, quand ils se situaient autour de 2.55% dans le courant du mois de septembre". Dans l'éventualité d'un maintien des OAT à de tels niveaux, une "relative stabilité" devrait régner sur les taux de crédit immobilier au cours des prochaines semaines.

Vos réactions

commentaire(s)

Consulter toutes les actualités

Partagez
cette
page