Léger recul des taux d'intérêt en février

13/02/2008 à 00:00 - Crédit immobilier - Par - Réagir

Taux d'intérêt : baisse en février
Léger recul des taux d'intérêt en février

Partager l'actualité Commenter l'actualité Commenter l'actualité

Suivre toute l'actualité immobilière.

Selon le courtier en ligne, la première moitié de ce mois de février 2008 a enregistré une baisse sensible des taux d'intérêt du crédit immobilier.

Affichant une évolution constante depuis déjà quelques mois, le crédit immobilier à taux fixe semble avoir tiré profit d'une déclaration du gouverneur de la Banque Centrale Européenne (BCE), Jean-Claude Trichet, laissant présager d'une éventuelle réévaluation baissière de son taux directeur. Cette baisse n'en est encore qu'au simple stade de l'hypothèse mais le secteur financier a déjà fait preuve d'anticipation en dévoilant un taux d'intérêt des marchés à long terme en léger repli (communément appelé l'« OAT 10 ans », ce dernier influence les taux de chaque prêt immobilier à taux fixe accordé par les établissements bancaires). Il souligne ainsi que « Pour la première fois depuis le début de l'année 2007, il descend en dessous de 4% et se situe à 3,99% au 6 février 2008, après être monté jusqu'à 4,70% en juillet 2007 ».

Conséquence directe d'un « OAT 10 ans » revu à la baisse, le crédit immobilier affiche désormais des taux d'intérêt en recul de 0,10 à 0,15% par rapport à ceux observés habituellement. Cette décroissance se confirme pour chaque prêt immobilier quelque soit la durée de son engagement. On peut donc observer que le taux d'un emprunt sur 15 ans s'élève actuellement à 4,60% (- 0,10 point par rapport au 4,70% de début janvier). Contracté pour une durée de 20 et 25 ans, un prêt proposera un taux d'intérêt évalué à 4,70 et 4,80% (là encore le repli réalisé est de 0,10% par rapport au mois précédent). Enfin, il est à noter que le taux d'un crédit immobilier, dont les remboursements s'étalent sur une période de 30 ans, subit la baisse la plus importante pour se négocier aux alentours des 5% (- 0,15%).

Même si, comme le précise le courtier en ligne, « cette baisse n'a qu'un impact limité sur les mensualités et les capacités d'emprunt » (une économie approximative de 8 euros mensuel pour un crédit immobilier de 150.000 euros sur 15 ans), on est en droit de se demander si la guerre que se livrent les différentes banques pour s'attirer de nouveaux clients pourrait engendrer dès lors une génération de taux d'intérêt plus compétitifs qu'auparavant (et ce malgré la prudence actuelle dont font preuve les établissements prêteurs à l'encontre des emprunteurs).

Toutefois, le PDG, Christophe Crémer, envisage plutôt une certaine stabilité des taux, déclarant au sujet d'une éventuelle baisse notable : « On pourrait l'imaginer si le climat était le même qu'il y a quelques mois. Mais depuis le début de la crise l'été dernier, les banques sont confrontées à une augmentation des coûts sur le marché interbancaire. [...] Nous maintenons notre pronostic pour 2008 : le niveau des taux devrait rester relativement stable tout au long de l'année, avec quelques légers mouvements de hausse, compensés par quelques mouvements de baisse ».

Vos réactions

Crédit immobilier - Léger recul des taux d'intérêt en février

Noter cet article :

Soyez le premier à donner votre avis.

Ajouter un commentaire

Crédit immobilier - Léger recul des taux d'intérêt en février

Les commentaires sont fermés pour cette article.

Consulter toutes les actualités

Partagez
cette
page