Taux de crédit : amorçage de la hausse !

11/03/2013 à 16:46 - Crédit immobilier - Par - Réagir

Taux de crédit : amorçage de la hausse !
Taux de crédit : amorçage de la hausse !

Partager l'actualité Commenter l'actualité Commenter l'actualité

Suivre toute l'actualité immobilière.

Alors que ces dernières années, le taux des prêts immobiliers n'avait cessé de baisser, plusieurs courtiers soulignent depuis début mars qu'une première hausse se dessine timidement.

Ainsi, selon le courtier meilleur taux, un tiers des banques a procédé à des hausses modérées de taux, de l'ordre de 0,06 % en moyenne.
Une hausse qui n'est pas encore uniforme pour tous les établissements bancaires.
En effet, alors que 30 % des banques remontent leurs taux ce mois-ci, 10 % les baissent encore, constate également ce courtier.

Une hausse qui devrait être modérée, selon la responsable des études économiques, Sandrine Allonier : « si nous n'anticipons pas de remontée massive et brutale des taux à court terme, il ne devrait pas non plus y avoir de baisses sensibles. » Explique-t-elle.

Une hausse pourtant déjà envisagée par le courtier en ligne Cafpi et que confirme aussi Emprunt Direct.
Chez les partenaires bancaires de ce dernier courtier, les meilleurs taux, sur 15 ans, étaient de 2.60 % en février.
Ils augmentent de 10 points pour passer à 2.70 % en mars.
De la même manière, les taux, sur 20 ans, se rapprochent des 3 %, alors qu'ils n'étaient que de 2.85 % en février.
Enfin, sur 25 ans les taux ont remonté de 5 points, atteignant 3.30 %.

« On notera à cette occasion qu'il s'agit là de la première hausse des taux constatée sur les barèmes depuis un an.
Une tendance qui tend à confirmer que le mouvement de baisse des taux semble avoir atteint son terme » analyse Alban Lacondemine, président d'Emprunt Direct.

Une situation qui ne semble pas étrangère à la décision de la Banque Centrale Européenne (BCE) de maintenir ces taux d'intérêt inchangés.
En effet, les crédits immobiliers à taux fixe notamment dépendent en partie des taux de la BCE. Ainsi, les opérations de refinancement resteront à un taux de 0,75 %.
Interrogé sur une possible baisse, Mario Draghi, Président de la BCE explique pourtant avoir « discuté de la possibilité de le faire. (...)
Mais le consensus qui a prévalu a été de laisser les taux inchangés ».

Vos réactions

Crédit immobilier - Taux de crédit : amorçage de la hausse !

Noter cet article :

3 1

Par Louise -

Ce n'est que le début !!!

Lire la suite

Ajouter un commentaire

Crédit immobilier - Taux de crédit : amorçage de la hausse !

Les commentaires sont fermés pour cette article.

Consulter toutes les actualités

Partagez
cette
page