Top 10 des villes où il vaut mieux être locataire

08/09/2015 à 15:11 - Immobilier - Par - Réagir

Top 10 des villes où il vaut mieux être locataire
Top 10 des villes où il vaut mieux être locataire

Partager l'actualité Commenter l'actualité Commenter l'actualité

Suivre toute l'actualité immobilière.

Devenir propriétaire d'un bien immobilier est un rêve qu'une majorité de français poursuivent. Pourtant, si l'on en croit le site MeilleursAgents, rester locataire peut parfois se révéler financièrement avantageux.

Acheter ou louer : quel est le choix le plus judicieux ?

Acheter un logement pour en devenir l'heureux propriétaire est bien souvent le projet de toute une vie. Si certains souhaitent simplement offrir le cadre de vie idéal à leur famille, d'autres choisissent d'accéder à la propriété pour des questions purement financières. Pour ceux-là, l'objectif ne peut être atteint qu'une fois leur crédit immobilier intégralement remboursé. Au vu de l'engagement sur le long terme que constitue un emprunt, il n'est pas vain de comparer son remboursement mensuel au versement d'un loyer. Se penchant sur la question, le site MeilleursAgents a donc entrepris de mettre dans la balance la charge budgétaire représentée par les mensualités d'un crédit et celle relative à l'acquittement d'un loyer. Or, si l'on se fie aux résultats ainsi obtenus, devenir propriétaire ne serait pas toujours le choix le plus judicieux.

Quand les locataires sont mieux lotis que les propriétaires

En effet, dans la moitié des grandes villes françaises passées en revue par l'étude, rester locataire s'avère financièrement avantageux. Un fait qu'illustre parfaitement la capitale. Alors qu'un propriétaire parisien alloue 79% de ses revenus au remboursement de son crédit, la charge budgétaire qu'un locataire assume se révèle bien moindre (55% de ses revenus soit un écart de 24 points). Il en va de même à Nice où la différence entre louer et acheter un logement s'élève à 12 points.

Top 10 des villes où louer coûte moins cher qu'acheter (différence entre loyers et mensualités dans le budget des ménages) :

  • Paris : 24 points
  • Nice : 12 points
  • Aix-en-Provence : 10 points
  • Bordeaux : 10 points
  • Lyon : 9 points
  • Nantes : 6 points
  • Rennes : 5 points
  • Toulon : 5 points
  • Toulouse : 5 points
  • Strasbourg : 4 points

Si la hausse des prix de l'immobilier n'est évidemment pas étrangère à de tels écarts, il est encore des villes où devenir propriétaire reste synonyme d'économies. C'est notamment le cas de Limoges, du Havre ou encore de Saint-Etienne.

  • Actualité sur le même sujet - Immobilier : les loyers parisiens vont baisser
  • Vos réactions

    commentaire(s)

    Consulter toutes les actualités

    Partagez
    cette
    page