Un quart du budget des français passe dans le logement

24/10/2014 à 12:57 - Immobilier - Par - Réagir

Un quart du budget des français passe dans le logement
Un quart du budget des français passe dans le logement

Partager l'actualité Commenter l'actualité Commenter l'actualité

Suivre toute l'actualité immobilière.

On le sait, s'acquitter des différents frais relatifs à un logement coûte cher. Ce que l'on sait moins en revanche, c'est justement la part qu'occupe ce poste de dépense au sein de notre budget. Une récente étude entend nous apporter quelques éléments de réponse.

Le budget logement des français progresse chaque année

Début septembre, une étude évaluait à 12.350 euros le montant moyen alloué par les français à leur logement sur une année. Un chiffre qui comprenait des dépenses aussi diverses que le remboursement d'un crédit immobilier, le règlement d'un loyer, l'acquittement des charges ou encore la réalisation de travaux et qui, par conséquent, pesait d'un poids non négligeable sur le budget des ménages (à hauteur de 40%). En dévoilant leur bilan 2013 des marchés de l'équipement et de l'habitat, l'Institut de prospective et d'étude de l'ameublement (Ipea) et Sofinco nous livrent pour leur part des chiffres globalement plus mesurés.

Si cette enquête se veut bien moins détaillée (voire moins représentative) que celle évoquée plus haut, elle n'en dresse pas moins un constat similaire : « dans un contexte où le pouvoir d'achat des Français se stabilise, les dépenses liées au logement augmentent ». Dans le détail, ses auteurs notent qu'en 2013 les français ont consacré un peu plus du quart de leur budget à leur logement (à savoir le loyer, le chauffage et l'éclairage). S'élevant à 26,7%, cette proportion des revenus d'un ménage progresse de +0,5% par rapport à l'année précédente.

Logement : le loyer, principal poste de dépense

A l'heure où la transition énergétique occupe le devant de la scène médiatique et semble devoir s'imposer comme une priorité sinon des particuliers tout au moins du gouvernement, les dépenses relatives à l'énergie n'en finissent plus de progresser pour se porter en 2013 à 17,7% du budget des français. Ce poste n'est toutefois pas le plus onéreux, apparaissant même quelque peu dérisoire devant un loyer dont le règlement mobilise les deux tiers du budget logement des ménages.

Vos réactions

commentaire(s)

Consulter toutes les actualités

Partagez
cette
page