Assurance de crédit immobilier : tarif élevé ne rime pas toujours avec qualité

24/05/2011 à 15:15 - Assurance de crédit immobilier - Par - Réagir

Une étude note les offres d'assurance crédit
Assurance de crédit immobilier : tarif élevé ne rime pas toujours avec qualité

Partager l'actualité Commenter l'actualité Commenter l'actualité

Suivre toute l'actualité immobilière.

Depuis le mois de septembre 2010 et l'entrée en application de la loi Lagarde, chaque emprunteur peut, sous réserve d'un niveau de garantie suffisant, souscrire son assurance de prêt immobilier auprès du professionnel de son choix. Afin d'accompagner l'emprunteur dans sa quête d'économie, le cabinet de conseil BAO vient de dévoiler une étude comparative des différentes offres d'assurance. Les produits les plus chers ne sont pas forcément les meilleurs.

Si la loi Lagarde offre désormais une liberté accrue aux emprunteurs, dénicher la perle rare parmi la multitude d'offres disponibles peut toutefois s'apparenter à un parcours du combattant que le particulier rechignera souvent à entreprendre (sans parler de la réticence des banques à voir partir leur clientèle chez la concurrence). Première en son genre, l'étude publiée par le cabinet conseil BAO (Banque Assurance Optimisation) devrait leur être d'un grand secours puisqu'elle s'attache à dresser un panorama objectif des principales offres d'assurance de prêt immobilier proposées par les établissements.

On y apprend entre autre que les contrats d'assurance affichant les meilleures garanties ne sont pas forcément les plus chers. Le cabinet BAO a passé au crible quelques 35 offres d'assurance et a attribué à chacune d'elles une note sur 100 en fonction de la couverture proposée et du coût pour l'emprunteur. Selon l'étude, « les garanties s'avèrent finalement contrastées puisque les scores obtenus varient entre 64,3/100 et 97,6/100, soit de plus de 50% d'écart. Ces différences de garanties se focalisent essentiellement sur la garantie Incapacité/Invalidité avec des différences de score allant du simple au triple ». Si le Crédit Agricole ou la Banque Postale présentent ainsi des produits relativement satisfaisants (obtenant une note supérieure à 90/100), il n'en va pas de même pour les contrats d'assurance souscrits auprès de la Banque Populaire ou d'AXA (note avoisinant les 65/100).

La loi Lagarde offre depuis septembre 2010 la possibilité de souscrire un contrat d'assurance individuel si et seulement si celui-ci dispose d'un niveau de garantie au moins équivalant à l'offre de l'établissement prêteur. Afin de profiter au mieux de cette nouvelle réglementation, les assureurs indépendants et autres courtiers (April par exemple) ont donc considérablement étoffé la couverture de leurs prestations sans toutefois en accroître excessivement le prix. Pour Isabelle Delange, associée chez BAO, cette situation explique en partie que « certains contrats coûtent 30 à 50% moins cher pour les moins de 40 ans. Et ils sont plus riches en garanties. » Elle avoue toutefois ne pas comprendre « pourquoi leur part de marché n'a pas explosé ».

Vos réactions

Assurance de crédit immobilier - Assurance de crédit immobilier : tarif élevé ne rime pas toujours avec qualité

Noter cet article :

3 2

Par Max la menace -

Il serait temps que la concurrence soit réelle et la transparence soit de mise. J'ai eu toute les peines du monde (multiples courriers avec AR, appel vers mon conseiller financier) pour que la banque de mon prêt me laisse le choix de mon assurance de prêt moins cher.

Lire la suite

Par at97434 -

Je cherche un conseil. Lors du devis de prêt, ma banque assurance m'a proposé un e assurance au taux de 0,21%. Après accord, lors de la signature, le taux avait disparu et était remplacé par des sommes (j'avais augmenté le capital et ainsi perdu mes références). Dès l'accord d'assurance, la mensualité a été perçue sans déblocage des fonds.....le prêt est consenti pour 168 mois, l'assurance l'était aussi, mais elle a commencé AVANT le remboursement du capital. Que faire ? Le montant final serait plus élevé que le devis.

Lire la suite

Ajouter un commentaire

Assurance de crédit immobilier - Assurance de crédit immobilier : tarif élevé ne rime pas toujours avec qualité

Les commentaires sont fermés pour cette article.

Consulter toutes les actualités

Partagez
cette
page