Les maisons de retraite conventionnées se multiplient

15/02/2008 à 00:00 - Défiscalisation - Par - Réagir

EHPAD : les conventions se multiplient
Les maisons de retraite conventionnées se multiplient

Partager l'actualité Commenter l'actualité Commenter l'actualité

Suivre toute l'actualité immobilière.

La Secrétaire d'Etat à la Solidarité, Valérie Létard, se félicite qu'une très grande majorité des maisons de retraite médicalisées (ou EHPAD) aient d'ores et déjà signé une convention tripartite les liant à l'Etat et aux conseils généraux.

Il convient tout d'abord de rappeler qu'un EHPAD (Etablissement d'Hébergement pour Personnes Agées Dépendantes) est un ensemble immobilier constitué de chambres médicalisées permettant l'accueil de personnes âgées qui ont besoin d'une assistance journalière et permanente.

Soumis à une réforme de leur tarification initiée avec la loi du 24 janvier 1997 puis mise en application dès 2003, les établissements EHPAD sont désormais dans l'obligation de signer une convention tripartite liant la maison de retraite médicalisée, le Conseil Général et la DDASS (Direction Départementale de l'Action Sanitaire et Sociale). Au sujet de cette convention, Valérie Létard explique que « c'est un acte par lequel, en contrepartie d'une amélioration de la qualité d'accueil et de prise en charge de la personne âgée dépendante, l'Etat et le département augmentent les moyens humains en personnels soignants et non-soignants de l'établissement ».

Le 30 janvier 2008, la Secrétaire d'Etat a donc dressé le bilan des établissements EHPAD conventionnés. Il ressort de cet examen que près de 92% des places disponibles au sein de ces maisons de retraites médicalisées sont désormais conventionnées (contre 81% en août 2007, soit 58.000 places de plus qui portent le nombre de conventionnements à 513 673 places sur une total de 561 000). Afin d'atteindre l'objectif de 100% d'établissements EHPAD conventionnés d'ici fin 2008, Valérie Létard a confirmé l'organisation d'un rendez-vous entre son cabinet et les 10 départements affichant le taux de conventionnement le plus bas : « examiner les causes du retard et déterminer un calendrier de rattrapage ». Parmi eux, le Puy-de-Dôme reste nettement en retard avec un pourcentage d'établissements médicalisés EHPAD ne dépassant pas les 55%.

L'AD-PA (Association des Directeurs au service des Personnes Agées) rassemblant plus de 1800 directeurs d'établissements précise toutefois que si le conventionnement a « permis d'augmenter les moyens de certains établissements qui ont pu améliorer nettement la qualité de leurs prestations », la plupart des maisons de retraite médicalisées n'ont jusqu'alors reçu que « de faibles moyens ne permettant pas de répondre aux exigences nouvelles et au handicap croissant des résidents ». L'association insiste sur le besoin de nouvelles subventions qui pourraient permettre le recrutement de personnels supplémentaires mais nécessaires.

Vos réactions

Défiscalisation - Les maisons de retraite conventionnées se multiplient

Noter cet article :

Soyez le premier à donner votre avis.

Ajouter un commentaire

Défiscalisation - Les maisons de retraite conventionnées se multiplient

Les commentaires sont fermés pour cette article.

Consulter toutes les actualités

Partagez
cette
page