Défiscalisation : Pour réduire son ISF (et son IR) les FIP et les FCPI permettent une défiscalisation instantanée pour l'année en cours

20/04/2009 à 00:00 - Défiscalisation - Par - Réagir

FCPI et FIP : entre investissement et défiscalisation
Les fonds communs de placements (FCPI et FIP) sont un moyen simple et efficace de réduire instantanément son ISF et son impôt sur le revenu

Partager l'actualité Commenter l'actualité Commenter l'actualité

Suivre toute l'actualité immobilière.

A l'approche du mois de Juin, les assujettis à l'ISF peuvent d'ores et déjà commencer à envisager des stratégies pour réduire la pression fiscale de l'impôt sur la fortune et espérer une défiscalisation de leur ISF. L'un des moyens les plus simple et des plus efficaces et l'investissement dans les FCPI - FIP. Qu'est ce qu'un FPCI et un FIP ?

Définition FCPI : un FCPI est un Fonds Communs de Placement dans l'Innovation. Les FCPI ont été crées avec la Loi de Finances de 1997. Ils sont destinés à aider le développement des entreprises dites innovantes non cotées en bourse.

Les FIP quant à eux sont des Fonds d'Investissement de Proximité. Les FIP ont été crées en 2003, par la Loi DUTREIL pour l'Initiative Economique du 1er août 2003 et sont venus compléter le dispositif des FCPI déjà existant. Les FIP sont destinés à aider le développement des entreprises (PME et PMI) régionales.

Autre point important les FCPI et les FIP disposent d'un volet de réduction d'ISF. C'est-à-dire que grâce aux FCPI et FIP dits « ISF », un contribuable pourra à la fois réduire son ISF et son impôt sur le revenu avec le même investissement. En effet la loi TEPA du 21 août 2007 (loi en faveur du Travail, de l'Emploi et du Pouvoir d'Achat) a institué un dispositif de réduction d'ISF permettant au redevable d'imputer sur son imposition, 50% des montants investi dans un Fond FIP ISF et un Fond FCPI ISF, dans la limite de 20 000 euros par an.

Exemple chiffré de réduction cumulée d'ISF et D'impôt sur le revenu :

Un contribuable investit 25 000 euros dans un fond FIP agrée ISF et composé à 60% de PME éligibles. Grâce à cet investissement il pourra déduire de son ISF : 7 500 euros, mais il pourra aussi déduire 2 500 euros de son impôt sur le revenu.

Détail du calcul :

Pour l'ISF : investissement dans le fond FIP ISF de 25 000 euros, avec 60% de PME éligibles dans le fond FIP. Soit : (25 000 euros X 60%) X 50% = 7 500 euros de réduction ISF !

Les 40% du fond n'étant pas composé de PME éligibles ne permettent pas une réduction d'ISF, mais autorise une réduction d'impôt sur le revenu égale à 25% du montant investi en fonction de la quote part restante du fond, dans notre exemple 40%.

Pour l'IRPP : l'investissement dans le fond FIP ISF est toujours de 25 000 euros, avec un quota d'investissement libre dans le fond FIP ISF de 40% Soit : (25 000 euros X 40%) X 25% = 2 500 euros de réduction d'impôt sur le revenu.

Grâce à cet investissement dans ce Fond FIP ISF, le contribuable réduira ainsi son ISF de 7 500 euros et son IR de 2 500 euros avec un investissement initial de 25 000 euros.

Vos réactions

Défiscalisation - Défiscalisation : Pour réduire son ISF (et son IR) les FIP et les FCPI permettent une défiscalisation instantanée pour l'année en cours

Noter cet article :

Soyez le premier à donner votre avis.

Ajouter un commentaire

Défiscalisation - Défiscalisation : Pour réduire son ISF (et son IR) les FIP et les FCPI permettent une défiscalisation instantanée pour l'année en cours

Les commentaires sont fermés pour cette article.

Consulter toutes les actualités

Partagez
cette
page