Est-ce le moment d'investir dans l'immobilier ?

19/04/2010 à 16:28 - Défiscalisation - Par - Réagir

Immobilier : est-ce le moment d'investir ?
Entre hausse et baisse, indices immobiliers contradictoires, que faut-il faire ?

Partager l'actualité Commenter l'actualité Commenter l'actualité

Suivre toute l'actualité immobilière.

Acheter, attendre, investir...Que faire ? Le marché immobilier est clairement convalescent. Entre attentisme et désir d'acheter de nombreux candidats à l'achat restent au fait des dernières actualités immobilières et espèrent franchir le pas au meilleur moment.

Mais y'a-t-il vraiment « un » moment pour acheter ? Le moment n'est-il pas tout simplement à l'instant où l'on se sent prêt et où l'on a trouvé le bien immobilier de ses rêves. Car si l'on se fie aux études conjoncturelles, aux indices immobiliers en tous genres, ce n'est jamais le moment ou bien c'est toujours le moment.

Un fait est certain : après plus d'une décennie de hausse, les prix de l'immobilier ont arrêté d'escalader les montagnes. Le marché s'est enfin régulé, les prix se sont rééquilibrés et ils ne sont pas prêt de bondir de sitôt. Alors messieurs les vendeurs acceptez de vendre au « vrai » prix et messieurs les acheteurs n'achetez pas à n'importe quel prix (et n'importe quoi).

Analyse de la situation :

Les prix de l'immobilier : + 3% selon untel, - 4% selon un autre, + 9% de variation annuelle par rapport au trimestre précédent en statistiques croisées de l'historique post décennale, baromètre de machin, indices de choses, etc...Sans rentrer dans autant de détails, il est aisé de se rendre compte que les prix de l'immobilier stagnent et ont même baissé au cours de l'année passée. Toutefois point de triomphalisme, les baisses sont variables d'un secteur géographique à un autre. Les périphéries des grandes villes souffrent alors que les centres villes sont solidement attachés à des prix parfois sans aucun sens. Certes, la baisse des prix est là, mais elle ne justifie pas à elle seule de se ruer sur le premier bien immobilier venu.

Cette disparité d'évolution des prix bloque par conséquent le marché. Dans l'ancien, les vendeurs refusent de brader leurs prix (enfin vendre au juste prix devrait-on dire) et espèrent faire grimper les enchères lors de jours meilleurs. Dans le neuf, les promoteurs qui ont acheté des terrains au prix d'une mine d'or, essayent de faire grimper les prix en prétextant une pénurie de marché. Ces mêmes promoteurs qui ont pour la plupart été sauvés de la faillite grâce au dispositif fiscal de la loi Scellier et qui voient à l'horizon des jours meilleurs avec des prix (et des marges) en hausses afin de respecter les normes BBC (Bâtiment Basse Consommation) qui seront applicables dans le neuf.

Les taux d'intérêts au plus bas. Depuis bientôt un an et demi les taux d'intérêts des prêts immobiliers n'ont cessé de baisser. Le dernier baromètre publié le jeudi 15 avril montre qu'un prêt immobilier souscrit sur 15 ans se voit appliquer un taux moyen de 3,60% alors qu'un crédit sur 20 ans affiche un taux de 3,80%. En Octobre 2008 on était plus proche de 5,40% !

Les loyers et le marché locatif. +3% par an pendant dix ans. Voila la hausse moyenne des loyers sur les dix dernières années. Mais la future célèbre année 2009 dans l'immobilier vient mettre un coup d'arrêt à cette montagne russe. En 2009 les loyers ont augmenté de...0,1%. Ouf ! Les propriétaires bailleurs l'ont échappé belle, ils peuvent quand même augmenter leurs loyers (un peu).

Mais, statistiques obligent, les grandes métropoles voient leurs loyers baisser alors que les villes moyennes résistent. - 0.8% à Paris, - 3.5% à Grenoble contre + 4,2% à Reims et + 4,3% à Tarbes.

En conclusion : quelque soient les études statistiques, le moment pour acheter est le moment ou toutes les conditions sont réunies pour faire le bon choix.

N'achetez pas des appartements mal situés en périphérie, ne surpayez pas votre bien, ne succombez pas aux charmes des plaquettes commerciales, déplacez vous, prenez le temps de comparer, étudiez plusieurs propositions bancaires, les meilleurs taux de prêt immobilier, clause de remboursement anticipé, chiffrez préalablement les éventuels travaux, combien êtes-vous en mesure de rembourser et pendant combien de temps, ou sont les transports en communs, quelle est la qualité de construction...et n'oubliez pas la règle d'or de l'immobilier : l'emplacement.

Vos réactions

Défiscalisation - Est-ce le moment d'investir dans l'immobilier ?

Noter cet article :

3 1

Par Chasseur Immobilier Toulouse -

Oui, conjugué à la baisse des taux, c'est vraiment le moment d'acheter sans hésiter et surtout à s'endetter sur du très long terme

Lire la suite

Ajouter un commentaire

Défiscalisation - Est-ce le moment d'investir dans l'immobilier ?

Les commentaires sont fermés pour cette article.

Consulter toutes les actualités

Partagez
cette
page