Immobilier : la réforme du dispositif Duflot est sur les rails

25/08/2014 à 13:20 - Défiscalisation - Par - Réagir

Immobilier : la réforme du dispositif Duflot est sur les rails
Immobilier : la réforme du dispositif Duflot est sur les rails

Partager l'actualité Commenter l'actualité Commenter l'actualité

Suivre toute l'actualité immobilière.

Plus que jamais, la relance de l'immobilier et plus particulièrement du secteur de la construction s'impose comme l'une des priorités du quinquennat de François Hollande. Dans cette optique, le gouvernement entend actionner le levier fiscal en proposant notamment une refonte conséquente du dispositif Duflot en faveur de l'investissement locatif.

Relancer la construction en incitant les français à l'achat

On le sait, en matière d'immobilier, l'objectif du gouvernement reste encore et toujours la construction de quelques 500.000 nouveaux logements. Un objectif auquel l'exécutif s'accroche contre vents et marées et ce, en dépit des perspectives bien sombres que dressent les professionnels de la construction (moins de 320.000 logements neufs devraient ainsi voir le jour cette année). Or, si relancer la construction semble être devenu un enjeu économique national, celui-ci implique entre autre de raviver l'intérêt des candidats à l'achat pour les logements neufs. Parmi les mesures que le gouvernement s'apprête à dévoiler cette semaine, on ne s'étonnera donc pas de trouver un ajustement de la loi Duflot en faveur de l'investissement locatif.

Un taux de crédit d'impôt plus élevé pour le Duflot

Cette refonte du dispositif de défiscalisation immobilière se traduira tout d'abord par l'application d'un taux de crédit d'impôt plus important (annonce faite il y a déjà quelques semaines). Concrètement, l'acquéreur d'un logement neuf pourra, s'il le souhaite, profiter d'un avantage fiscal correspondant à 21% du coût de son acquisition (contre 18% jusque-là) en s'engageant à louer son bien durant trois années supplémentaires (soit 12 ans au lieu de 9).

Louer à ses proches sera bientôt autorisé

Mais le gouvernement n'entend pas s'arrêter là et devrait également présenter une mesure visant une catégorie bien particulière d'investisseurs : ceux qui souhaitent loger leurs proches (parents aux revenus modestes, enfants étudiants, etc.). Marie-Noëlle Lienemann, sénatrice PS et ancienne ministre du Logement a en effet récemment évoqué une réforme autorisant "les investisseurs en locatif Duflot à louer à leurs ascendants ou descendants […] afin de les inciter à acheter du neuf plutôt que de l'ancien pour loger leur famille". Une piste parmi d'autres que le gouvernement semble prendre très au sérieux et qui pourrait bien être officiellement confirmée au cours des jours à venir.

Vos réactions

commentaire(s)

Consulter toutes les actualités

Partagez
cette
page