Yves Jégo défend sa loi de défiscalisation immobilière

30/05/2008 à 00:00 - Défiscalisation - Par - Réagir

La defiscalisation Jégo suscite les discussions
En visite aux Antilles puis en Nouvelle-Calédonie, le secrétaire d'Etat à l'Outre-mer, Yves Jégo, réaffirme sa volonté de moderniser l'investissement immobilier dans les DOM-TOM.

Partager l'actualité Commenter l'actualité Commenter l'actualité

Suivre toute l'actualité immobilière.

Dans le seul département outre-mer de la Martinique, pas moins de 10.000 personnes seraient en attente d'un logement social. C'est ce qu'a déclaré le secrétaire d'Etat à l'Outre-mer, Yves Jégo, lors de sa visite aux Antilles du 21 au 24 mai 2008. La future loi de défiscalisation soutenue par Yves Jégo et destinée à remplacer progressivement la loi Girardin actuellement en vigueur aura précisément comme objectif de développer le logement social dans les DOM-TOM (loi de défiscalisation Jégo prenant place au sein de la loi - programme pour le développement de l'Outre-mer et devant être présentée au Parlement avant l'été).

Le secrétaire d'Etat a profité de cette visite pour réaffirmer sa volonté de promouvoir ce secteur de l'immobilier en appelant chaque représentant de l'Etat, et ce quel que soit son échelon, à prendre une part active dans la mise en oeuvre de ce projet. « L'Etat a une volonté, une priorité, c'est répondre à l'angoisse de milliers de Martiniquais qui n'ont pas de logements. Il y a 10.000 personnes qui attendent un logement social en Martinique, sans parler des autres types de logements. [il convient de] mobiliser les maires parce que ce sont eux les premiers acteurs de la construction, [...] mettre à leur disposition tout le foncier propriété de l'Etat, qui pourrait permettre de construire 1.500 logements sociaux en quelques mois, [il faut enfin] fixer comme objectif au préfet de faciliter le montage de tous les dossiers », a t'il ainsi déclaré.

A l'heure où les niches fiscales sont mises en cause et où leur plafonnement est évoqué, Yves Jégo, lors de son voyage en Nouvelle-Calédonie ce jeudi 29 mai, s'est montré rassurant. A propos du plafonnement de la défiscalisation des investissements immobiliers en outre-mer souhaité par le gouvernement (les niches fiscales non plafonnées des DOM-TOM étant évaluées à 780 millions d'euros pour la seule année 2008), le secrétaire d'Etat a précisé qu' « il n'y a aucune remise en cause des dispositifs de défiscalisation outre-mer, mais le gouvernement veut les moraliser pour faire en sorte qu'il n'y ait pas une poignée de gros contribuables qui se les approprient ».

En savoir plus sur la loi de défiscalisation Jégo

Vos réactions

Défiscalisation - Yves Jégo défend sa loi de défiscalisation immobilière

Noter cet article :

2 1

Par jozzy-online -

besoin de verifier:)

Lire la suite

Ajouter un commentaire

Défiscalisation - Yves Jégo défend sa loi de défiscalisation immobilière

Les commentaires sont fermés pour cette article.

Consulter toutes les actualités

Partagez
cette
page