Immobilier : le dispositif Duflot est-il vraiment rentable ?

19/11/2013 à 15:31 - Défiscalisation - Par - Réagir

Le dispositif Duflot est-il vraiment rentable ?
Immobilier : le dispositif Duflot est-il vraiment rentable ?

Partager l'actualité Commenter l'actualité Commenter l'actualité

Suivre toute l'actualité immobilière.

Près d'un an après son lancement, le dispositif de défiscalisation Duflot peine toujours à trouver ses marques. La faute notamment à un système dont l'intérêt financier ne semble être perçu ni par les investisseurs, ni par les promoteurs. Afin de lever les doutes de ceux qui pourraient être tentés par l'acquisition d'un bien immobilier locatif, les sites spécialisés L'Argent-et-Vous.com et Boursier.com ont cherché à définir quel dispositif, du Duflot ou de l'investissement classique, bénéficiait de la meilleure rentabilité.

S'il offre une réduction d'impôt de 18%, le dispositif Duflot (successeur du Scellier), pâtit toutefois de contraintes relativement strictes qui semblent devoir rebuter bon nombre de candidats à l'achat. S'appuyant sur les prix de l'immobilier communiqués par le réseau Meilleurs Agents et sur les niveaux de loyer recensés par l'observatoire Clameur, le site Boursier.com en partenariat avec L'Argent-et-Vous.com a donc voulu savoir si un tel investissement locatif était véritablement rentable. Après avoir passé en revue diverses grandes villes françaises (Paris et 16 villes de province) et au vu des résultats obtenus, une constatation s'impose d'elle même : toutes les villes ne sont pas logées à la même enseigne.

Ainsi, les prix de l'immobilier particulièrement élevés de la capitale semblent nettement réduire l'intérêt d'une loi de défiscalisation Duflot plafonné à 300.000 euros par opération. A cela s'ajoute également des loyers que le dispositif limite à un maximum de "16,52 euros du m², contre un prix de marché de 24,10 euros". Selon Boursier.com, "pour un logement de 63 m², le Duflot offre d'après nos calculs un surplus de rentabilité nette de 0,23%, une fois intégré l'avantage fiscal". Concrètement, une telle acquisition à Paris présente une rentabilité totale estimée à seulement 2,45%. Les investisseurs porteront donc très certainement leur choix sur la province où l'achat d'un bien immobilier locatif en Duflot peut leur faire profiter d'une rentabilité nettement plus importante.

S'il faut en croire l'étude, un logement locatif de 63 m²acquis en Duflot et situé en province offrirait ainsi une rentabilité moyenne de 4,6% à son propriétaire. A titre de comparaison, la rentabilité d'un investissement classique s'élève quant à elle à 3,68%. "L'avantage fiscal permet donc ici de compenser la limitation des loyers et offre même in fine un surplus de rendement moyen de 0,9%", note ainsi le site.

Dans le détail, la rentabilité d'un investissement en loi Duflot s'établit à 5,74% au Mans ou encore 4% à Lyon. Concernant l'écart de rentabilité existant entre ce dispositif de défiscalisation et une acquisition classique, celui-ci peut être évalué à +0,6% à Montpellier, +1,2% à Nice ainsi qu'à Toulon ou encore +1,4% au Mans.

L'étude conclut en soulignant que "chaque cas étant particulier, il appartient toutefois à chaque investisseur de faire ses propres calculs selon le bien visé et sa situation fiscale personnelle".

Vos réactions

commentaire(s)

Consulter toutes les actualités

Partagez
cette
page