Définition : Besson (dispositif)

Les avantages fiscaux offerts par la loi Besson

Le dispositif Besson vous permet d'investir dans l'immobilier (neuf ou ancien) à but locatif en bénéficiant de réels avantages fiscaux. L'une de ses grandes particularités est d'avoir une durée de vie illimitée. Pour prétendre au bénéfice de ce dispositif entré en vigueur depuis le 1er janvier 1999, l'acheteur doit s'engager par convention avec l'Etat à louer le logement en respectant certaines obligations (statut du "Bailleur Conventionné").

Pour le neuf:
Cette loi permet à toute personne qui investit dans l'achat d'un appartement ou d'une villa destinée à la location, pendant une durée minimale de 9 ans, de déduire de ses revenus imposables 65% de son investissement en deux périodes :

  • 8 % par an durant les 5 premières années,
  • 2,5 % par an pendant les 4 années suivantes.

Le plafond du déficit foncier est limité à 10 700 € par an.
Cependant, pour rentrer dans le cadre de la loi, des conditions en termes de loyers pratiqués et de revenus des locataires sont imposées.

Pour l'ancien:
Cette loi permet à toute personne qui investit dans l'ancien, de bénéficier pendant une durée minimale de 6 ans d'une déduction forfaitaire sur ses revenus fonciers portée à 25 % au lieu de 14 % en droit commun.

De même que pour un logement neuf, des conditions en termes de loyers pratiqués et de revenus des locataires sont imposées.

Qui peut en bénéficier ?

Il y a deux conditions à respecter :

  • l'une concerne le plafonnement des loyers : des maxima ont été fixés pour les baux signés en 2002, puis seront relevés chaque 1er janvier ; pour bénéficier de ce dispositif, le bailleur doit s'engager à ce que le montant des loyers pratiqués ne soient pas supérieurs à des plafonds fixés par décret ;
  • l'autre concerne le plafonnement des ressources du locataire qui doivent être inférieures à un certain seuil variable selon la composition du foyer fiscal et du lieu d'habitation. Les ressources qu'il faut prendre en compte sont le revenu fiscal figurant sur l'avis d'impôt sur le revenu établi au titre de l'avant-dernière année précédant celle de la signature du contrat de bail. Ainsi, les ressources à prendre en compte pour un contrat signé en 2002 sont celles de l'année 2000. Ces plafonds sont révisés chaque année au 1er janvier en fonction de l'évolution annuelle du SMIC.

Retour au dictionnaire immobilier - B

Crédit immobilier

Crédit immobilier
Comparez les offres de nos partenaires !

Gatuit et sans engagement
Simulation de crédit immobilier

Simulation crédit immobilier

En procédant à la simulation de votre crédit immobilier, faites le choix du taux le plus avantageux en comparant les offres des plus grandes banques.

Comparez les taux

Simulation de rachat de crédit

Simulation rachat de crédit

Regroupez l'ensemble de vos emprunts en une seule et unique mensualité, réduisez vos échéances et optimisez la gestion de votre budget.

Déposer une demande