Hausse imprévue des prix de l'immobilier constatée par la FNAIM

19/05/2009 à 00:00 - Estimation immobilière - Par - Réagir

Hausse des prix de l'immobilier pour la FNAIM
Hausse imprévue des prix de l'immobilier constatée par la FNAIM

Partager l'actualité Commenter l'actualité Commenter l'actualité

Suivre toute l'actualité immobilière.

Après des mois de dégringolade, l'immobilier serait-il en train de se redresser ? Le marché renaîtrait-il déjà de ses cendres ? Des questions que l'on pourrait être en droit de se poser à la lecture de l'étude mensuelle publiée ce lundi 18 mai par la FNAIM (fédération nationale de l'immobilier).

Que les éventuels vendeurs tempèrent leurs ardeurs, l'inclinaison à la baisse du marché immobilier ne semble pas devoir être remis en cause par la récente publication de la FNAIM. Une publication qui fait toutefois état d'une hausse des prix de près de 3% en avril par rapport au mois de mars 2009 (hausses de +3,2% et +2,9% relevées respectivement pour les appartements et les maisons). Une nouvelle fois, la FNAIM prend les observateurs et analystes à contre-pied en affirmant que « le mois d'avril semble donc confirmer que le marché ne connaîtra pas, en 2009, sur fond de récession, de chute brutale des prix ».

La Fédération semble néanmoins avoir tiré les leçons de ses erreurs passées et évite soigneusement de tomber dans un regain d'optimisme pour le moins prématuré. « Cette évolution mérite d'être interprétée avec prudence et ne doit pas venir cacher la réalité d'un marché orienté à la baisse », relativise donc l'étude avant d'évoquer la tendance baissière persistante du marché observée en glissement annuel (recul de -7,4% du prix de vente pour ce mois d'avril 2009 par rapport à avril 2008). En moyenne annuelle, la baisse des prix de l'immobilier atteindrait selon la FNAIM -6,4%.

Entre l'espoir de voir un marché immobilier enfin renaissant et la conscience d'une réalité bien moins réjouissante (si ce n'est pour les futurs acquéreurs...), c'est donc une enquête conjoncturelle à cheval sur deux tendances que nous livrait hier la FNAIM. Sans venir remettre en cause la validité de ses dernières prévisions (une baisse des prix évaluée entre 5 et 10% sur l'ensemble de l'année 2009), la Fédération nationale des agents immobiliers augure aujourd'hui d'un marché qui « peut poursuivre, au gré de baisses et de hausses mensuelles alternées, son ajustement afin d'assurer la compatibilité entre la solvabilité des ménages et les prétentions des vendeurs, aujourd'hui observées à la baisse en agence ».

Vos réactions

Estimation immobilière - Hausse imprévue des prix de l'immobilier constatée par la FNAIM

Noter cet article :

Par hello -

hello

Lire la suite

Ajouter un commentaire

Estimation immobilière - Hausse imprévue des prix de l'immobilier constatée par la FNAIM

Les commentaires sont fermés pour cette article.

Consulter toutes les actualités

Partagez
cette
page