Immobilier : les perspectives des professionnels oscillent entre espoir et inquiétude

13/03/2009 à 00:00 - Estimation immobilière - Par - Réagir

Immobilier 2009 - 2010 : entre espoir et anxiété
Immobilier : les perspectives des professionnels oscillent entre espoir et inquiétude

Partager l'actualité Commenter l'actualité Commenter l'actualité

Suivre toute l'actualité immobilière.

En cette période traditionnellement riche en transactions immobilières, les professionnels du secteur livrent leur analyse de ce que pourrait réserver les mois à venir pour le monde de l'immobilier.

Alors que le bal des salons consacrés à l'immobilier bat son plein, le regard des professionnels (constructeurs promoteurs en tête) sur l'évolution de la crise du secteur oscille entre espoir de façade et inquiétude à peine dissimulée. A Lyon, le salon de l'immobilier 2009 a ouvert ses portes ce vendredi 13 mars et ce jusqu'au dimanche 15. Du côté des stands des fédérations (FNAIM, UNIS), des agences et des promoteurs-constructeurs, le sourire vendeur est de rigueur au même titre que la perspective affichée d'un prochain redressement du marché. Interrogée sur la question, une représentante du promoteur immobilier Kaufman and Broad affirme d'ores et déjà observer « un frémissement du marché » se traduisant par un léger retour des investisseurs vers l'immobilier neuf. Après avoir évoqué une probable sortie de crise programmée pour 2010 elle conclue : « vous verrez, en 2010 la demande dépassera l'offre ». Une réflexion personnelle sans doute motivée par l'omniprésence au sein du salon du prêt à taux zéro revalorisé mais aussi et surtout du dispositif de défiscalisation Scellier, tous deux présentés comme de réels moteurs pour l'investissement immobilier.

Le ton était quelque peu différent lors du Marché international des professionnels de l'immobilier (MIPIM) qui se tient jusqu'à ce soir à Cannes. En ouverture de ce grand rendez-vous, Mathilde Lemoine, directeur des études économiques chez HSBC France, estimait elle aussi que la situation devrait « se stabiliser en 2010 ». Elle ne cachait toutefois pas son inquiétude quant aux perspectives économiques envisagées : « en zone euro, en cumul à fin 2010, le PIB devrait avoir reculé de 6% avec à la clef une baisse de 20% de l'activité du marché résidentiel, qui lui est fortement corrélée ». Evoquant les mesures prises par le gouvernement dans le cadre des différents plans de relance (doublement du PTZ (prêt à taux zéro), rachat aux promoteurs de nombreux logements neufs par les bailleurs sociaux, etc.), Mathilde Lemoine se montrait également plus sceptique en ce qui concerne leurs mission de relance de l'immobilier neuf. « Ces plans accélèrent des projets existants. Si des projets résidentiels nouveaux ne sont pas lancés, on risque une nouvelle récession du secteur en 2010 », déclarait-elle à ce sujet.

Vos réactions

Estimation immobilière - Immobilier : les perspectives des professionnels oscillent entre espoir et inquiétude

Noter cet article :

Soyez le premier à donner votre avis.

Ajouter un commentaire

Estimation immobilière - Immobilier : les perspectives des professionnels oscillent entre espoir et inquiétude

Les commentaires sont fermés pour cette article.

Consulter toutes les actualités

Partagez
cette
page