Immobilier : 2009, année noire pour la construction en France

26/01/2010 à 12:24 - Estimation immobilière - Par - Réagir

Immobilier : 2009, année noire pour la construction
Immobilier : 2009, année noire pour la construction en France

Partager l'actualité Commenter l'actualité Commenter l'actualité

Suivre toute l'actualité immobilière.

2009 nous livre ses dernières séries statistiques et en ce début d'année 2010, l'heure est au bilan pour un marché de l'immobilier neuf passablement éprouvé. Avant un éventuel rétablissement, le ministère de l'Ecologie et du Développement Durable dévoile ce mardi 26 janvier des chiffres bien ternes concernant un secteur de la construction qui panse désormais ses plaies.

« Dans un contexte de crise internationale, 2009 marque une année de repli pour le bâtiment », constatait ce matin pour l'AFP le secrétaire d'Etat au Logement Benoist Apparu. Qu'il s'agisse de permis de construire délivrés ou de mises en chantier, le recul s'est en effet fait largement ressentir au sein de ce secteur d'activité. Si une légère amélioration relevée pour le dernier trimestre a permis d'entretenir l'espoir d'un avenir moins sombre, les professionnels du bâtiment marqueront indéniablement cette année 2009 d'une pierre noire.

Sur les douze derniers mois, le nombre de permis de construire délivrés aurait ainsi atteint son plus bas niveau depuis 6 ans. Avec 397.310 autorisations, la baisse s'établit à -17,8% par rapport à l'année précédente. « Il faut remonter à novembre 2003 pour observer un cumul sur 12 mois inférieur à 400.000 logements autorisés », note le ministère. Dans le détail, seuls les permis de construire visant les biens immobiliers en résidence s'affichent en progression (+7,7%), les logements individuels (-12,8%) et collectifs (-27%) accusant quant à eux un lourd recul.

Avec 333.247 constructions débutées, le constat concernant les mises en chantier s'avère similaire. Pour l'ensemble de l'année 2009, leur nombre enregistre une régression de -16,7% par rapport à l'exercice 2008. Là encore les logements collectifs (-19% à 137.000 unités) semblent globalement plus affectés que les logements individuels (-16,2% à 177.000 unités).

En dépit d'une publication statistique des plus moroses, Benoist Apparu s'est défendu de tomber dans un pessimisme excessif, souhaitant plutôt relativiser ce bilan 2009 en le projetant à l'échelle européenne. « En France, le secteur du BTP résiste mieux que ses homologues européens avec 330.000 mises en chantier et 50.000 emplois préservés grâce au plan de relance », a-t-il ainsi déclaré.

Vos réactions

Estimation immobilière - Immobilier : 2009, année noire pour la construction en France

Noter cet article :

Soyez le premier à donner votre avis.

Ajouter un commentaire

Estimation immobilière - Immobilier : 2009, année noire pour la construction en France

Les commentaires sont fermés pour cette article.

Consulter toutes les actualités

Partagez
cette
page